Share
Changements climatiques et gestion intégrée des ressources en eau.

Changements climatiques et gestion intégrée des ressources en eau.

 

Un colloque portant sur les changements climatiques et la gestion intégrée des ressources en eau a été organisé au Maroc, à Beni Mellal, les 31 Mars et le 1 Avril 2016. Les changements climatiques et l’or bleu ont été au centre des débats.

Sous le thème « Changements climatiques et gestion intégrée des ressources en eau » et en partenariat avec le Ministère délégué auprès du Ministre de l’énergie, des Mines , de l’eau et de l’Environnement chargé de l’eau, de la Confédération générale des Entreprises  du Maroc, région de Beni Mellal- Khénifra…, Le Conseil régional de Beni Mellal- Khénifra, l’Agence du Bassin hydraulique de l’Oum  Er Rbia, la Faculté des Lettres et des Sciences Humaines de Beni Mellal et  ASEET ( Association Eau et Energie pour Tous )  ont organisé  les  31 Mars et le 1 Avril 2016 un colloque à Beni Mellal, à l’occasion de la journée mondiale de l’Eau.

A l’inauguration de cette rencontre qui a porté sur les changements climatiques et les ressources hydriques, Mohamed  Dardouri, Wali de la Région de Beni Mellal- Khénifra et Gouverneur de la province de Beni Mellal a mis en exergue l’importance et le caractère dangereux de cette thématique qui a fait couler beaucoup d’encre dans le monde entier. « Notre région regorge de potentialités naturelles, hydriques, forestières…Mais  la situation de  l’or bleu  et des forets  ne cessent  de se dégrader à cause  d’un grand nombre de facteurs. Les changements climatiques empirent d’année en année. Aussi, faudra-t-il prendre les mesures qui s’imposent afin de mettre fin à tout ce qui pourrait porter atteinte à l’Eau et à la terre en général. Qui plus est, nous ressources hydriques doivent être protégées… » a souligné M le Wali.

Pour sa part, M Brahime  Moujahid, Président du Conseil régional de la Région Beni Mellal- Khénifra a mis l’accent sur l’importance de ce colloque  qui met au centre des débats l’un des thèmes internationaux et qui se pose avec une acuité désespérante, c’est la problématique de l’Eau et des changements climatiques. M Moujahid a par la suite magnifié la production de l’énergie dans notre région, la lutte contre la pollution et les déchets… « Nous sommes tenus de prendre les mesures nécessaires pour protéger nos ressources hydriques par une bonne gestion de l’eau, la lutte contre les inondations…L’Eau est la pierre angulaire de tout développement…Notre pays renferme actuellement  plus de 130 barrages. Grâce aux Orientations de Sa Majesté Le Roi Mohammed VI, que Dieu le glorifie, notre pays a réalisé d’énormes progrès dans le raccordement  en eau potable, dans la lutte contre les inondations et dans la production de l’énergie…  » a ajouté M Moujahid.

Moteur du développement économique et social, l’eau est également un élément essentiel à la préservation de l’environnement naturel. Par son abondance ou sa rareté, l’Eau a façonné les territoires et les civilisations durant toute l’histoire du Maroc. Elle conditionne et modèle également nos représentations sociales et culturelles et notre développement économique. L’Eau est aussi une source d’inspiration  pour les peintres, les poètes et les écrivains.

Le colloque souhaite apporter une vision plus globale et pluridisciplinaire sur la question de l’Eau et celle des changements climatiques, mais dans une perspective d’adaptation et d’intégration. Il vise également une mise en perspective des enjeux liés à la caractérisation de la ressource et à sa gestion intégrée.

SAID FRIX

MAROC

Laisser un commentaire