Share
Cinq joueurs du FC Renaissance du Congo suspendus pour deux ans pour agression sur des officiels

Cinq joueurs du FC Renaissance du Congo suspendus pour deux ans pour agression sur des officiels

 

Cinq joueurs du FC Renaissance du Congo sont suspendus pour deux ans pour agression des officiels du match ayant opposé cette équipe kinoise à l’OC Bukavu Dawa, du chef-lieu du Sud-Kivu, le jeudi 25 juin 2015 au stade TP Mazembe, à Lubumbashi, dans le cadre de la 3ème et dernière journée de la phase de groupes de la 51ème Coupe du Congo de football.
La notification de la décision de la commission de discipline de FECOFA (Fédération congolaise de football association), parvenue mardi à l’ACP, précise que leurs victimes avaient été l’arbitre central Miguel Kabongo, l’arbitre de réserve Ndala et le commissaire de match Henri Koba, tabassés au point de provoquer l’arrêt définitif de la partie après le but obtenu par Chiza Lurhaka (70ème) en faveur de l’OC Bukavu Dawa et fermant l’accès à la finale de la compétition au FC Renaissance du Congo.
Les joueurs fautifs, bien identifiés et sanctionnés, sont les suivants : Adingabo Lotola, Djuma Shabani, Mashingilwa Kibengo, Katuka Mubengayi et Kitenge Sumbu. Selon le document, le nouvel entraîneur Kimbungila Matezo Franklin, lui, est suspendu pour six mois avec interdiction d’accès aux installations sportives, pour comportement antisportif et destruction du matériel de la chaîne locale Nyota tv.
Par contre, la mesure de suspension préventive prononcée contre le président du FC Renaissance du Congo, Pascal Mukuna, et le soigneur Vicky Mukeba de la même équipe, est levée.

ACP

Laisser un commentaire

*