Share
Congo-Brazzaville : COMMUNIQUÉ :IDC/FROCA <<IDC / FROCAD n’acceptera pas, les citoyens congolais n’accepteront pas qu’on leur vole leurs votes.>>

Congo-Brazzaville : COMMUNIQUÉ :IDC/FROCA <>

Congo-Brazzaville : COMMUNIQUÉ :IDC/FROCA <>
Summary:
Le 20 mars 2016, les congolais ont répondu favorablement à cet appel démocratique. Ils ont exprimé leur choix dans les urnes. Malgré quelques incidents ici et là, le scrutin s'est déroulé dans le calme et la sérénité, comme nous l’avions demandé.

0%

<>

<<IDC / FROCAD n’acceptera pas, les citoyens congolais n’accepteront pas qu’on leur vole leurs votes, que l’on fasse taire leurs voix.>>

Le 20 mars 2016, les congolais ont répondu favorablement à cet appel démocratique. Ils ont exprimé leur choix dans les urnes. Malgré quelques incidents ici et là, le scrutin s’est déroulé dans le calme et la sérénité, comme nous l’avions demandé.

VOTE AU CONGO

Je remercie donc les citoyens congolais. Ils ont participé massivement à cette élection contrairement au Référendum du 25 octobre durant lequel ils avaient déserté les bureaux de vote.

Il est évident qu’ils ont aujourd’hui répondu à l’appel de l’Opposition, en allant désavouer le président sortant Denis Sassou Nguesso dans les urnes !

On parle de Black out, on parle du Congo coupé du monde mais personne ne semble étonné ! Pire, cela paraît normal. Que dirait-on si en France, aux Etats-Unis, on coupait toutes les communications pendant 48h à la veille d’un scrutin majeur.
Je suis, moi, choqué de cette décision dictatoriale, qui symbolise à elle-seule les affres de la gouvernance du pouvoir en place depuis 32 ans.

Malgré ces diverses atteintes pour empêcher les citoyens congolais de veiller au bon déroulement du scrutin et à sa transparence, les représentants de la CTE se sont dévoués avec détermination et optimisme dans cette haute tâche et je les en remercie.

Place dorénavant au décompte des résultats sur la base des procès-verbaux des bureaux qui parviennent du reste du pays plus ou moins rapidement, compte tenu du climat digne de la Corée du Nord, dans lequel la CTE doit procéder.

Nous sommes confiants. Je demande aux citoyens congolais d’être patients.

Suite à cet engouement massif et historique, je n’accepterai pas, la coordination IDC / FROCAD n’acceptera pas, les citoyens congolais n’accepteront pas qu’on leur vole leurs votes, que l’on fasse taire leurs voix.

C’est bien le peuple congolais, seul souverain, qui aura le dernier mot.

Coordonnateur : Charles Zacharie BOWAO

Laisser un commentaire