Share
Congrès international, le cancer au centre des débats.

Congrès international, le cancer au centre des débats.

 

Un congrès international sur le cancer a été organisé à la FST, à Beni Mellal, au Maroc. Des professeurs chercheurs, des médecins…ont pris part à des débats qui ont porté sur l’une des maladies les plus meurtrières dans le monde, le cancer.

En collaboration avec la Fondation lalla Salma prévention et traitement des cancers, l’Université Sultan Moulay Slimane (La FST (Faculté des sciences et techniques) de Beni Mellal a récemment organisé la deuxième Edition  du congrès international   sur le cancer du 19 au 21 Mai 2016.

Le cancer est la deuxième cause principale de décès dans le monde après les maladies cardiovasculaires. Au Maroc, une avancée majeure a été enregistrée à la fois en termes de détection précoce ainsi que le diagnostic et la gestion de divers cancers. Ces progrès sont liés au rôle joué par la Fondation Lalla Salma pour la prévention et le traitement du cancer. Différentes équipes de recherche travaillent sur cette maladie, bien que ces efforts doivent encore être mieux apprécié et partagé.

A l’inauguration de ce congrès, M Bouchaib Mernari, président de l’Université Sultan Moulay Slimane a mis l’accent sur le rôle primordiale de la tenue de ce congrès au niveau de la promotion de la recherche scientifique et de la lutte contre le cancer. Par la suite, il a  mis  en exergue les efforts déployés par l’Université Sultan Moulay Slimane au niveau de l’organisation de diverses formations au profit des étudiants,  de l’articulation entre la formation et la recherche, le renforcement des compétences pédagogiques et de  recherche scientifique, intra universitaire, la création d’un laboratoire de créativité et d’innovation… M Mernari a rappelé que l’Université a remporté un grand nombre de prix sur le plan national et international.

Notons que c’est en 2011 que la première édition du congrès international précité a été organisée par Université Sultan Moulay Slimane en collaboration avec la Fondation lalla Salma pour la prévention et le traitement du Cancer, la wilaya, le conseil régional et par d’autres partenaires.

Pour M Ahmed Zeghal, Doyen de la FST de Beni Mellal, « la tenue de ce congrès est d’une importance incomparable. Au Maroc, on enregistre 30.000 cas de cancer environ chaque année. Ainsi, le défi à relever est très important. Qui plus est l’Université Sultan Moulay Slimane ne ménage aucun effort afin de participer au développement de la recherche scientifique en général  et à la lutte contre le cancer en particulier. Je remercie M le président de l’Université Sultan Moulay Slimane pour les efforts louables qu’il ne cesse de déployer ainsi que M Zyad et son équipe, M le Wali, les autorités locales, les participants à ce congrès et tous les professeurs chercheurs… ».

Ce congrès international est une occasion de réunir des chercheurs scientifiques, médecins hospitaliers, des experts en santé publique et des opérateurs socioéconomiques …à mettre en commun leurs efforts dans la lutte contre cette maladie qui ne cesse de faire des ravages dans le monde.

L’intervention du Pr El Rhazi a porté sur la situation du cancer dans le monde et surtout au Maroc et les progrès réalisés dans ce domaine par tous les opérateurs concernés et surtout par la Fondation lalla Salma, prévention et traitement du cancer. Selon Pr El Ghazi, le cancer constitue la deuxième cause de mortalité  après les maladies cardiovasculaires. Les causes du cancer, en général, sont l’obésité, le tabac, l’alcool, les facteurs nutritionnels, des facteurs liés à  l’activité physique (la sédentarité), l’exposition au soleil, des facteurs environnementaux…Qui plus est, un diagnostic tardif est l’une des causes irréversibles de la mortalité.

La tenue de ce congrès international bien organisé est une initiative louable. A cette occasion, nous rendons un vibrant hommage à M Zyad et à son équipe, à M le Président de l’Université sultan Moulay Slimane , à la FST et surtout à M Ahmed Zeghal, Doyen de la FST, à tous les professeurs chercheurs, à M le Wali de la Région et aux autorités locales…pour les efforts louables qu’ils ne cessent de conjuguer .

SAID FRIX

212 0 666928051

MAROC

 

Laisser un commentaire

*