Share
Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara a du mal avec la démocratie. Le parti d’opposition CNC appelle à des manifestations de rue

Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara a du mal avec la démocratie. Le parti d’opposition CNC appelle à des manifestations de rue

A trois mois du premier tour de l’élection présidentielle ivoirienne, la Coalition nationale pour le changement (CNC), l’un des principaux partis de l’opposition de la Côte d’Ivoire, a appelé jeudi à des manifestations de rue pour dénoncer une « caporalisation » du processus électoral par le pouvoir.

« La CNC n’est pas contente de la conduite du processus électoral dans sa forme actuelle », a déclaré jeudi le porte-parole adjoint de la CNC, David Samba, lors d’un point de presse, estimant que la prochaine élection présidentielle « va encore créer une crise en Côte d’ Ivoire ».

M. Samba a appelé à « une mobilisation par tous les moyens pacifiques » dès lundi, afin d’exiger que les élections s’ organisent « de manière transparente et démocratique ». La CNC avait exigé la dissolution de la Commission électorale indépendante (CEI), affirmant que celle-ci ne lui inspirait aucune confiance et était dans sa forme actuelle « inacceptable » car  » entachée d’une partialité criarde ».

La Côte d’Ivoire s’apprête à affronter les élections générales avec en prime le scrutin présidentiel prévu fin octobre.

La CNC, mise en place il y a seulement deux mois, regroupe plusieurs personnalités de l’opposition et les « frondeurs » du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) d’Henri Konan Bédié et du Front populaire ivoirien (FPI) de Laurent Gbagbo.

Laisser un commentaire