Share
Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara a du mal avec la démocratie. Le parti d’opposition CNC appelle à des manifestations de rue

Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara a du mal avec la démocratie. Le parti d’opposition CNC appelle à des manifestations de rue

A trois mois du premier tour de l’élection présidentielle ivoirienne, la Coalition nationale pour le changement (CNC), l’un des principaux partis de l’opposition de la Côte d’Ivoire, a appelé jeudi à des manifestations de rue pour dénoncer une “caporalisation” du processus électoral par le pouvoir.

“La CNC n’est pas contente de la conduite du processus électoral dans sa forme actuelle”, a déclaré jeudi le porte-parole adjoint de la CNC, David Samba, lors d’un point de presse, estimant que la prochaine élection présidentielle “va encore créer une crise en Côte d’ Ivoire”.

M. Samba a appelé à “une mobilisation par tous les moyens pacifiques” dès lundi, afin d’exiger que les élections s’ organisent “de manière transparente et démocratique”. La CNC avait exigé la dissolution de la Commission électorale indépendante (CEI), affirmant que celle-ci ne lui inspirait aucune confiance et était dans sa forme actuelle “inacceptable” car ” entachée d’une partialité criarde”.

La Côte d’Ivoire s’apprête à affronter les élections générales avec en prime le scrutin présidentiel prévu fin octobre.

La CNC, mise en place il y a seulement deux mois, regroupe plusieurs personnalités de l’opposition et les “frondeurs” du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) d’Henri Konan Bédié et du Front populaire ivoirien (FPI) de Laurent Gbagbo.

Laisser un commentaire