Share
Les barbares ont encore frappé: Daech a brûlé vives 19 femmes kurdes en Irak

Les barbares ont encore frappé: Daech a brûlé vives 19 femmes kurdes en Irak

Les barbares ont encore frappé: Daech a brûlé vives 19 femmes kurdes en Irak
Summary:
Un des militants locaux à Mossoul a révélé que le 2 juin, les combattants de Daech avaient installé des cages en fer sur une des places centrale de la ville dans lesquelles ils avaient placé 19 femmes avant de les brûler vives.

0%

Les barbares ont encore frappé: Daech a brûlé vives 19 femmes kurdes en Irak

Photo tirée d’une vidéo montrant le marché aux esclaves de Daech, 11 novembre 2014. (Photo d’archives)


Un des militants locaux à Mossoul a révélé que le 2 juin,  les combattants de Daech avaient installé des cages en fer sur une des places centrale de la ville dans lesquelles ils avaient placé 19 femmes avant de les brûler vives.

Selon ce témoin oculaire, « elles ont été punies pour avoir refusé de devenir des esclaves sexuelles du groupe terroriste. »

Mossoul, deuxième ville irakienne, est le bastion des terroristes de Daech en Irak. Elle est tombée aux mains des terroristes l’été 2014 et il y règne la terreur depuis.

Selon le gouvernement régional du Kurdistan, 1800 femmes kurdes sont aujourd’hui en captivité chez les daechistes.

Au cours de ces dernières années, beaucoup de personnes appartenant aux minorités ethniques en Irak ont été enlevées, tuées ou agressées sexuellement. Des milliers de femmes et filles yazidis sont devenues les esclaves sexuelles des mercenaires de Daech, privées de repos et de nourriture par la même occasion.

Les femmes qui ont réussi à s’enfuir rapportent que certaines détenues se sont donné la mort pour couper court à leurs souffrances.

L’ONU, quant à elle, a déclaré que le groupe terroriste Daech retenait en esclave près de 3500 personnes dont la plupart sont des femmes yazidis. Arte News

Laisser un commentaire