Share
Congo : D’après une source proche de la Ceni, Sassou serait “réélu” dès le premier tour à 50,15%…

Congo : D’après une source proche de la Ceni, Sassou serait “réélu” dès le premier tour à 50,15%…

Congo : D’après une source proche de la Ceni, Sassou serait “réélu” dès le premier tour à 50,15%…
Summary:
D'après une source proche de la Ceni, Sassou serait réélu dès le premier tour à 50,15%...Le Général Jean-Marie, a pris également connaissance de ces résultats, est très amer et inconsolable.

0%

Congo : D'après une source proche de la Ceni, Sassou serait réélu dès le premier tour à 50,15%...

D’après une source proche de la Ceni, Sassou candidat à sa propre succession, serait réélu dès le premier tour à 50,15%…Le Général Jean-Marie, a pris également connaissance de ces résultats “traficotés”, et serait très amer et inconsolable.  

En représailles de ce qu’il qualifierait comme une grossière mise en scène théâtrale, décide de mobiliser ses troupes et partisans, mais sa marge de manoeuvre est réduite par une forte présence militaire autour de sa résidence.
 
Pour préserver, la paix, “la concorde nationale” et éviter les possibles débordements, me dit-on,  le général qui fait peur serait en danger devant une cabale ourdie par l’indéboulonnable clan Sassou. A l’annonce de ces résultats qui au demeurant seront contestés vigoureusement par les opposants de Sassou,  le fameux Général qui a le soutien d’une partie de l’armée, sera incontestablement aux arrêts, suivis également de quelques uns des candidats victimes de cette machination odieuse, dès que les résultats seront publiés.
 
D’autres sources disent, que la télévision nationale annoncerait cette victoire étourdissante à 50,15 %, dès le premier tour, du Président Sassou N’guesso ce soir au journal télévisée, mais l’annonce est prévue probablement demain d’après nos sources. 
 
Incontestablement les 8 candidats en lisse, dépités, crient à la vaste escroquerie électorale. D’après les proches du Général, qu’ils martèlent dans un désespoir absolu, “qu’il est impossible que Sassou gagne à Ouesso, le fief de Mokoko, qui est Makwa  au Nord à 200 km Ouesso“. Il y a tricherie manifeste, tonnent ses partisans.
Selon les vrais chiffres, le Général Jean-Marie MOKOKO, arriverait en tête, dans le Nord, Pointe-Noire, dans la cuvette et plateau au alentour de 40 %. Kolela serait en tête à Brazzaville, Mokoko serait également deuxième. Sassou N’guesso sans tricher serait 3èm sur l’ensemble du territoire…OKOMBI SALISA est 4èm.

Quant à l’ Union Européenne, déjà au fait, des ces résultats fabriqués dans l’arrière boutique familiale,  demande à ce que, le rétablissement de la communication coupée depuis le samedi dernier, pour permettre cette “vaste tricherie”, soit rétablie.

Je tiens à rappeler, que la tension est perceptible à l’heure actuelle où tous ces malheureux candidats, sont au courant de ce que la Commission Electorale Indépendante, CENI en sigle, veut publier.  Pour étouffer dans l’oeuf, certaines velléités, Il est  plus que probable, que des arrestations vont aller bon train, dès ce soir dans Brazzaville. Ces arrestations seront, selon toutes vraisemblances, un déclencheur des troubles dans un pays profondément clivé…

12528000_10153658136788264_1013373943_n

Les inquiétudes des Etats-Unis (Secrétariat d’Etat américain) sur ces élections

We note numerous reports of irregularities that have raised concerns about the credibility of the process, including the media blackout during the polls, an imbalanced and restrictive media environment, significant disparity in access to state resources, a short timeframe for electoral preparations, and restrictions on freedoms of expression, communication, and association in the pre-election period. We urge Congolese authorities to restore communications and to complete the electoral process with accuracy, credibility, fairness, and transparency.

As the vote tallying continues, the United States urges the Congolese people to remain patient and avoid speculation. We ask all political leaders to renounce violence, call upon their supporters to remain calm, and seek to resolve any differences peacefully in accordance with existing laws and procedures.

http://www.state.gov/r/pa/prs/ps/2016/03/254877.htm#.VvBZePKv_4g.gmail

Roger BONGOS

Laisser un commentaire