Share
Des juifs “indiens” transférés en Israël : Israël projette d’envoyer des Indiens juifs en Palestine

Des juifs “indiens” transférés en Israël : Israël projette d’envoyer des Indiens juifs en Palestine

Des juifs “indiens” transférés en Israël : Israël projette d’envoyer des Indiens juifs en Palestine
Summary:
700 autres juifs indiens manassés pourraient coloniser bientôt les territoires de la Palestine. " Le régime sioniste a l’intention de faire migrer en Palestine occupée, une tribu indienne connue pour être des juifs traditionnels", rapporte Press TV.

0%

Des juifs "indiens" transférés en Israël : Israël projette d'envoyer des Indiens juifs en Palestine

Indiens juifs manassés. Photo d’archives


 700 autres juifs indiens manassés pourraient coloniser bientôt les territoires de la Palestine. 

” Le régime sioniste a l’intention de faire migrer en Palestine occupée, une tribu indienne connue pour être des juifs traditionnels”, rapporte Press TV.

Cette mesure du régime d’Israël est prise alors que les autorités de Tel Aviv ont suspendu, faute de ressource budgétaire, le transfert des juifs éthiopiens.

Kessiniya Sefitoulfa, l’une des membres du comité en charge de l’immigration d’Israël, a déclaré en protestation à ces actions de Tel Aviv : « Pourquoi le Cabinet ne donne pas des informations sur le transfert de 700 ressortissants indiens qui ne sont pas des juifs selon la loi ?»

Elle a adressé en outre une lettre au ministre israélien en charge de l’immigration, Raif Elkin, pour protester à cet envoi de centaines d’indiens de la tribu des Manassés vivant actuellement au nord-est de l’Inde.

En 2005, un rabbin israélien avait évoqué cette tribu comme étant l’une des 10 tribus perdues et citées dans la Torah, suite à quoi 1700 personnes ont immigré depuis l’Inde dans les territoires occupés alors que 2 ans plus tard, le régime israélien annulait leurs titres de séjour.

Certaines autorités israéliennes considèrent que les Manassés ne sont pas juifs et qu’ils n’ont fait que fuir la faim en quittant l’Inde. Avec PressTV

Laisser un commentaire