Share
Etats-Unis: des pirates russes auraient attaqué des fichiers électoraux américains

Etats-Unis: des pirates russes auraient attaqué des fichiers électoraux américains

Etats-Unis: des pirates russes auraient attaqué des fichiers électoraux américains
Summary:
Des pirates informatiques russes basés en Russie pourraient être à l'origine de récentes attaques de bases de données d'électeurs dans deux États américains, ont rapporté lundi plusieurs médias, confortant les craintes de voir le Kremlin perturber la présidentielle. Le FBI a délivré en août des mises en garde à des responsables électoraux après des tentatives d'intrusion dans des fichiers électoraux, révélées par Yahoo News. La police fédérale n'y mentionnait pas spécifiquement la Russie.

0%

Des pirates russes auraient attaqué des fichiers électoraux américains

Le chef de file des démocrates au Sénat Harry Reid a demandé la semaine dernière au FBI d’enquêter sur une possible tentative de la Russie de manipuler les résultats du scrutin de novembre.


Des pirates informatiques russes basés en Russie pourraient être à l’origine de récentes attaques de bases de données d’électeurs dans deux États américains, ont rapporté lundi plusieurs médias, confortant les craintes de voir le Kremlin perturber la présidentielle.

Le FBI a délivré en août des mises en garde à des responsables électoraux après des tentatives d’intrusion dans des fichiers électoraux, révélées par Yahoo News. La police fédérale n’y mentionnait pas spécifiquement la Russie.

Mais selon la chaîne NBC, qui cite des responsables du renseignement américain, les autorités ont accusé des agences d’espionnage russes.

« Nous en sommes venus à la conclusion la plus probable que ce piratage est lié au gouvernement russe », a affirmé un responsable anonyme ajoutant qu’il existait de « sérieuses inquiétudes » sur la volonté de Moscou de semer le trouble dans le processus électoral américain.

Le FBI n’a pas précisé dans son alerte quels étaient les États touchés mais Yahoo News qui cite des responsables, affirme qu’il s’agit de l’Illinois et de l’Arizona.

Un responsable de l’Illinois avait déclaré le mois dernier que l’État avait clos les inscriptions électorales après un piratage.

Lundi, de hauts responsables ont expliqué au Chicago Tribune que les pirates avaient volé des informations contenues dans jusqu’à 200 000 dossiers d’électeurs, sans qu’ils soient effacés ou modifiés.

En Arizona, les pirates ont vainement tenté d’attaquer le système d’enregistrement des électeurs grâce à des logiciels malveillants, d’après les médias. Fin juin, les inscriptions avaient été fermées pendant neuf jours. Mais le système n’avait pas été affecté, selon des responsables.

Plus tôt en août, le ministre de la Sécurité intérieure Jeh Johnson avait enjoint les responsables électoraux de sécuriser leurs systèmes.

Des pirates soupçonnés d’avoir des liens avec la Russie ont mené des attaques contre des médias américains, dont The New York Times (NYT), a rapporté il y a quelques jours CNN.

D’après la chaîne, les enquêteurs pensent que ces récentes attaques s’inscrivent dans une campagne plus large qui a également visé des instances du parti démocrate.

L’équipe de campagne d’Hillary Clinton a accusé Moscou d’avoir piraté les messageries du comité démocrate national (DNC).

Le chef de file des démocrates au Sénat Harry Reid a demandé la semaine dernière au FBI d’enquêter sur une possible tentative de la Russie de manipuler les résultats du scrutin de novembre. AFP

Laisser un commentaire