Share
Didier Drogba recruté par l’Impact, arrivera à Montréal mercredi

Didier Drogba recruté par l’Impact, arrivera à Montréal mercredi

Il ne faudra plus attendre très longtemps pour voir Didier Drogba poser le pied en sol montréalais.

L’arrivée du joueur désigné ivoirien, recruté par l’Impact lundi, est prévue mercredi à 16h25, à l’aéroport Pierre-Elliott Trudeau. Il arrivera en provenance de Londres.

Il sera présenté à la presse le lendemain, dans le cadre d’une conférence de presse au stade Saputo. Le président Joey Saputo rencontrera également les médias.

La saga Didier Drogba est terminée. Après plusieurs jours de tractations et une pénible attente pour les partisans, l’Impact a confirmé l’embauche de l’attaquant ivoirien, lundi après-midi, dans le cadre d’un échange avec le Fire de Chicago. Le nouveau joueur désigné dispose d’un contrat de 18 mois qu’ESPN avait évalué à plus de 3 millions le week-end dernier.

En échange de Drogba, l’Impact a cédé une importante somme d’allocation au Fire. Quasiment des broutilles quand on connaît le calibre, l’expérience et la renommée de l’ancien joueur de Chelsea ou de l’Olympique de Marseille.

«C’est l’un des plus grands jours dans l’histoire du club. C’est quelqu’un dont nos spectateurs peuvent être fiers et ça montre que notre club et notre président sont prêts à investir dans des joueurs comme Didier, s’est réjoui le directeur technique Adam Braz. Il va améliorer notre équipe et nous aider à atteindre notre objectif de participer aux séries éliminatoires.»

La piste Drogba, 37 ans, a pris de l’épaisseur il y a quelques semaines après une conversation entre Joey Saputo et Nick De Santis. Ce dernier s’est ensuite empressé de rencontrer le personnel d’entraîneurs pour discuter de l’Ivoirien.

«On s’est tous regardés et on s’est dit que cela allait être un joueur qui allait aider dans le vestiaire et sur le terrain, a précisé De Santis. On a appelé certaines personnes, à l’international, pour bien connaître sa personnalité, et c’était seulement du positif. Je lui ai aussi parlé plusieurs fois, et il m’a tout de suite parlé de l’équipe. Il ne voulait pas venir dans un club où il devrait tout prendre sur ses épaules.

«On a toujours parlé qu’on voulait des joueurs avec un bon âge et avec de la qualité. On a beaucoup réfléchi à ça, mais quand un Didier Drogba se présente, avec son nom, son niveau et son parcours, c’est quelqu’un qui peut encore facilement jouer au plus haut niveau.»

Malgré des possibilités de rester en Angleterre ou de tenter l’aventure en Inde et au Qatar, Drogba a rapidement arrêté son choix sur Montréal. Mais le «processus de découverte», permettant au Fire de posséder les droits de l’Ivoirien, a retardé le mariage. En raison de la teneur des discussions et des signaux envoyés par Drogba, l’Impact n’a pas eu peur de le voir filer sous son nez.

«À un certain moment, on a pu lui parler, mais, après ça, il a été confirmé que Chicago avait ses droits. On est restés à l’extérieur, on a laissé faire, mais je pense qu’il a insisté pour aller à Montréal. […] Au niveau sportif, ça n’a pas été compliqué [de le convaincre]. Quand il a réalisé ce qu’on était en train de faire et qu’on a besoin de son aide pour grandir, c’était excitant pour lui», a révélé De Santis.

Didier Drogba a remporté quatre titres de champion d'Angleterre... (Photo Ben Stansall, AFP) - image 3.0

Après l’arrivée des Andrea Pirlo, Frank Lampard (New York City FC) et Steven Gerrard (Galaxy de Los Angeles), la MLS accueille un autre poids lourd du soccer européen. En Drogba, l’Impact a recruté un puissant attaquant qui a inscrit 164 buts et délivré 88 passes décisives avec Chelsea. Il y a notamment remporté quatre titres de champion d’Angleterre et une prestigieuse Ligue des champions. Il a aussi marqué à 65 reprises en 105 sélections avec la Côte d’Ivoire. L’apport sportif est donc immense, même si son rayonnement s’étendra bien au-delà du terrain.

Braz et l’entraîneur Frank Klopas ont d’ailleurs sondé José Mourinho, entraîneur des Blues, lors de leur stage à Montréal pour mieux cerner Drogba, le joueur et l’homme. «Il nous a dit de bons mots sur lui, qu’il était une personnalité dans le vestiaire, un leader dans le groupe et quelqu’un sur lequel tu peux compter dans les moments difficiles, a mentionné Braz. Il va avoir un gros impact sur le terrain, dans le vestiaire, dans le groupe, pour le groupe, pour la ville de Montréal et pour nos fiers spectateurs.»

Lundi, l’Impact n’a pas été en mesure de déterminer l’arrivée exacte de son nouveau joueur. Une chose est déjà certaine: il lui faudra plusieurs semaines avant de retrouver son rythme et de disputer un premier match officiel. «Si tu lui demandes, il te dirait qu’il pourrait jouer demain, mais on verra à quel niveau est son conditionnement physique, a répondu Braz. Il n’a pas joué depuis le mois de mai, alors on va attendre son arrivée, voir avec le staff et prendre une décision.»

Une autre attente débute pour les partisans. Celle-ci sera cependant moins stressante.

Presse canadienne

Laisser un commentaire

WordPress spam bloqué par CleanTalk.