Share
Donald Trump élu président aux Etats-Unis, une Amérique raciste ?! L’ex-chef du KKK appelle à voter Trump

Donald Trump élu président aux Etats-Unis, une Amérique raciste ?! L’ex-chef du KKK appelle à voter Trump

Le fameux nationaliste et raciste américain, chef de l’organisation Ku Klux Klan dans les années 70, David Duke s’est déclaré ouvertement favorable à la candidature du milliardaire Donald Trump qui, à son tour, a rejeté cet appui.

“Voter contre Trump à ce point serait vraiment trahir votre héritage”, a déclaré M.Duke sur les ondes de sa propre émission radio, rapporte le portail BuzzFeed.

Par ailleurs, l’ancien “grand sorcier” du Ku Klux Klan a exhorté ses partisans à se porter volontaires et à donner leur voix pour la candidature de M.Trump. Selon M.Duke, le milliardaire a réintroduit dans le discours politique la question de ce qu’on appelle le “nationalisme blanc”:

“Ils ont besoin de bénévoles. Allez-y, vous allez rencontrer des gens qui ont le même état d’esprit que vous.”

“Il (Trump) représente beaucoup pour les droits des Euro-Américains. Je soutiens sa candidature et soutiens le vote stratégique en sa faveur. J’espère qu’il fera tout ce que nous espérons qu’il fera”, a-t-il ajouté.

Ce à quoi M.Trump a affirmé n’entretenir aucun lien avec David Duke.

“Je n’ai pas besoin de son soutien, je ne veux pas de son soutien”, a déclaré le milliardaire.

Donald Trump
© REUTERS/ NANCY WIECHEC

Le Ku Klux Klan, organisation ultra raciste mondialement connue, est en déclin aujourd’hui mais conserve une influence limitée et comprend quelques milliers de partisans.Précédemment, la présidentielle de M.Trump a fait face à plusieurs accusations de racisme. Selon l’institut de sondage YouGov, 20% de l’électorat du milliardaire se disent contre la Proclamation d’émancipation de 1863 par laquelle le président Lincoln déclarait libre tout esclave résidant dans les Etats sudistes en rébellion contre l’Union.

Par ailleurs, selon les données du Public Policy Polling, seulement 70% des électeurs de M.Trump ont exprimé leur désaccord avec les promoteurs de la “suprématie blanche”. En guise de comparaison, parmi des électeurs du candidat Ben Carson, ce chiffre atteint 95%. Sputnik

Laisser un commentaire