Share
Paris: Dr Noël K. Tshiani Muadiamvita candidat déclaré à la présidentielle en RDC a été convainquant devant la presse internationale et panafricaine

Paris: Dr Noël K. Tshiani Muadiamvita candidat déclaré à la présidentielle en RDC a été convainquant devant la presse internationale et panafricaine

La conférence de presse de Noël Tshiani du 9 septembre 2017, au 2, Avenue Marceau dans le 8ème arrondissement à Paris a été, d’une grande facture, avec son projet qui s’articule sur 10 piliers fondamentaux pour redresser la RDC, avec un coup qui s’élèverait à 800 milliards de $ sur 15 ans, in fine de transformer intrinsèquement, la vie économique, sociale, sécuritaire et politique du pays.

Paris: Dr Noël K. Tshiani Muadiamvita candidat déclaré à la présidentielle en RDC a été convainquant devant la presse internationale et panafricaine
Summary:
La conférence de presse de Noël Tshiani du 9 septembre 2017, au 2, Avenue Marceau dans le 8ème arrondissement à Paris a été, d'une grande facture

0%

La conférence de presse de Noël Tshiani du 9 septembre 2017, au 2, Avenue Marceau dans le 8ème arrondissement à Paris a été, d'une grande facture, avec son projet qui s'articule sur 10 piliers fondamentaux pour redresser la RDC, avec un coup qui s'élèverait à 800 milliards de $ sur 15 ans, in fine de transformer intrinsèquement, la vie économique, sociale, sécuritaire et politique du pays.

User Rating: 0 (0 votes)

 

La conférence de presse de Noël Tshiani du 9 septembre 2017, au 2, Avenue Marceau dans le 8ème arrondissement à Paris a été, d’une grande facture, avec son projet qui s’articule sur 10 piliers fondamentaux pour redresser la RDC, avec un coup qui s’élèverait à 800 milliards de $ sur 15 ans, in fine de transformer intrinsèquement, la vie économique, sociale, sécuritaire et politique du pays.
Qui par déclinaison, et par répercussion, mettrait la RDC sur la bonne gouvernance avec sa tête, un homme qui a fait ses preuves dans d’une vingtaine d’Etats qui cherchaient, la stratégie pour accélérer le développement économique et social de leur pays respectif.

Sa vision de développement: quels sont les 10 principaux axes de son “Plan Marshall”, plan qui porte son nom ?

1 promouvoir la paix, la sécurité, l’État de droit et la démocratie;

2 promouvoir la bonne gouvernance et l’utilisation efficiente des ressources publiques;

3 investir dans les ressources humaines en mettant l’accent sur l’éducation, la santé et l’autosuffisance alimentaire;

4 promouvoir l’émergence de la finance nationale en reformant la banque centrale, la monnaie pour mettre fin a la dollarisation et en restructurant le système financier.

5 promouvoir l’émergence d’un secteur privé national responsable:

6 favoriser la réalisation de grands travaux d’infrastructures à haute intensité de main-d’œuvre;

7 favoriser et accélérer l’industrialisation du pays par la transformation locale des minerais, la mécanisation de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche, la mise en valeur planifiée et ordonnée des forêts, et l’éclosion du secteur tertiaire, y inclus le tourisme;

8 promouvoir l’intégration nationale, l’intégration régionale et la coopération internationale afin de créer des synergies entre le marché intérieur, le marché régional, le marché Africain et le marché mondial;

9 mobiliser les ressources humaines pour mettre en œuvre les différents piliers du plan.et enfin

10 mobiliser les ressources financières pour mettre en œuvre les différents piliers du plan.

Pour exemple; à l’époque, Dr Noël TSHIANI dirigeait l’équipe de la Banque mondiale qui aidait le gouvernement du Sénégal à monter un programme exemplaire d’annulation de la dette extérieure commerciale et bancaire du pays. Avec l’aide de cette équipe, le Sénégal avait éliminé l’intégralité de son endettement extérieur commercial et bancaire en rachetant sur le marché secondaire toute la dette en arriéré moyennant une grosse décote de 84% de la valeur faciale de la dette.

Cette opération avait permis au Sénégal d’assainir sa situation financière et de se mettre en règle auprès de ses créanciers bancaires et commerciaux, étape nécessaire pour préparer la cotation du pays par les agences de notation internationale telles que Moody’s, S&P et Fitch.

Le Sénégal avait ainsi retrouvé sa crédibilité financière en mettant en œuvre un programme rigoureux de réformes économiques, grâce à l’expertise du Dr Noël Tshiani, qui compte d’ailleurs utiliser cette expertise accumulée au moins durant 25 ans, pour son pays d’origine qui est la RDC…

La presse a été convaincue de la pertinence de son “Plan Marshall” qui porte son nom, “Plan Noël Tshiani”.

Il était question de savoir si le Dr Noël Tshiani avec sa carrure et la cohérence dans ses propos, pouvait mettre tout le monde d’accord(…),dans un environnement politique en RDC qui demande une certaine expertise et une vision claire.

La crainte et préoccupations d’une trentaine de journalistes qui assistaient à cette brillante conférence de presse, résidait sur son statut de technocrate, et haut fonctionnaire de la Banque Mondiale, à savoir: s’il était capable gérer ce grand pays, comme toute l’Europe occidentale réunie avec des multiples crises armées, la paupérisation de la population, la déliquescence des institutions, la corruption qui gangrènent ce pays aux pieds d’argile.

Il a été particulièrement dur et sans ambages avec le régime actuel qui entretien ce climat, d’instabilité, d’insécurité institutionnelle, où la population est la première victime de cette incurie manifeste…

C’est fut un franc succès où tout le monde a adhéré dans la dynamique de son “Plan Marshall” qui aiderait non seulement, la RDC, mais, avec des conséquences positives et directes chez nos 9 voisins éternels.

Roger BONGOS

Laisser un commentaire