Share
Ebola oblige : La RDC et la Côte d’Ivoire, main dans la main, harmonisent leurs procédures opérationnelles de lutte contre le virus

Ebola oblige : La RDC et la Côte d’Ivoire, main dans la main, harmonisent leurs procédures opérationnelles de lutte contre le virus

Des experts de la Côte d’Ivoire et de la République démocratique du Congo (RDC) sont réunis lundi 20 juillet à Yamoussoukro (centre, 230 km d’Abidjan) en vue d’harmoniser et de valider leurs procédures opérationnelles de lutte contre la maladie à virus Ebola qui continue de sévir en Afrique de l’Ouest.

« La persistance des cas de maladie à virus Ebola dans les pays voisins de la Côte d’Ivoire nous interpelle donc à maintenir un niveau adéquat de vigilance », a indiqué le représentant de l’OMS, Tano-Bian Aka, à l’ouverture de l’atelier prévu pour durer cinq jours.

Il va s’agir pour les experts ivoiriens et congolais d’élaborer des procédures et des modules de formation harmonisés en vue de leur utilisation dans le cadre de la lutte contre l’épidémie.

La formation devrait permettre d’apporter une « riposte rapide et adéquate » à une éventuelle introduction du virus en Côte d’Ivoire, jusqu’à ce jour épargnée par l’épidémie.

Le gouvernement ivoirien a décidé mercredi de renforcer ses mesures de prévention contre l’épidémie de la maladie à virus Ebola après la réapparition du virus depuis fin juin au Liberia voisin.

Alors que le Liberia avait été déclaré le 9 mai exempt d’Ebola par l’OMS, le virus de la maladie est réapparu le 29 juin dans le pays avec six cas enregistrés et un décès.

Le gouvernement ivoirien a jugé « la situation préoccupante » et instruit le ministère en charge de la Santé de poursuivre et d’intensifier les actions de sensibilisation et de mobilisation des communautés sur les mesures de prévention.

La maladie à virus Ebola sévit depuis mars 2014 en Guinée, au Liberia et en Sierra Leone, trois pays d’Afrique de l’Ouest où, les chiffres de l’OMS indiquent 11 261 décès pour 27.606 cas de maladie à virus Ebola enregistrés.

Xinhua

Laisser un commentaire