Share
Echos des Etats-Unis ! Médias USA: les Syriens disent « merci » à Poutine

Echos des Etats-Unis ! Médias USA: les Syriens disent « merci » à Poutine

Des migrants syriens ayant trouvé asile dans un camp de réfugiés aux alentours du port de Lattaquié espèrent revenir chez eux après que les Forces aérospatiales russes auront frappé les positions de l’Etat islamique (EI) dans la région, écrit l’agence de presse américaine Associated Press.

« J’espère qu’avec le soutien de l’Armée de l’air russe, nos militaires parviendront à intensifier l’offensive et à infliger une défaite cuisante aux terroristes, si bien que nous pourrons revenir dans nos foyers », a fait remarquer Ahmed Attan, ancien combattant de l’armée syrienne, blessé lors d’une bataille, qui se trouve maintenant dans le camp de réfugiés.

Le cas d’Ahmed n’est pas unique en son genre. Une autre habitante du camp, Fadil Mahmoud Naasan, a raconté que toute sa famille avait été forcée de quitter sa maison après les attaques de djihadistes contre les partisans du président Bachar el-Assad, son fils étant engagé dans l’armée syrienne.

D’après l’agence, au moment où l’autobus à bord duquel se trouvaient les journalistes s’engageait dans le camp de réfugiés, des acclamations « Merci, Monsieur Poutine! » ont jailli de toutes parts.

« Vladimir Poutine a renforcé le rôle de la Russie dans le conflit syrien après avoir organisé une rencontre bilatérale avec le président syrien Bachar el-Assad et avoir entrepris des efforts diplomatiques visant à mettre à table des négociations les Etats-Unis, l’Arabie saoudite et la Turquie afin de discuter du règlement politique de la crise dans le but de mettre fin à la guerre intestine qui dure déjà depuis cinq ans », souligne l’agence.

Lors d’une rencontre avec les représentants de la diaspora syrienne de Russie, le ministre syrien de l’Information Omran Zoubi a déclaré que l’étape la plus difficile de la guerre était franchie, tout en soulignant que la « victoire était proche » grâce à la coopération étroite avec la Russie dans la lutte contre l’EI. Il a également mis en avant l’amélioration de la situation politique en Syrie suite aux opérations militaires russes, ainsi que l' »échec total du projet américain visant à déposer le gouvernement syrien sur le plan politique et économique ».

Le 30 septembre, l’armée de l’air russe a entamé une opération militaire contre l’EI en Syrie sur décision du président russe Vladimir Poutine et à la demande du président syrien Bachar el-Assad.Les frappes aériennes russes ciblent les sites militaires, les centres de communication, les transports, ainsi que les stocks d’armes, de munitions et de combustible appartenant à l’EI.

Le 7 octobre, des missiles russes ont également été tirés sur les sites de l’EI depuis des navires en mer Caspienne.

 

Laisser un commentaire