Share
En solidarité avec Francine Bitshi, journaliste-reporter à la RTVS1 (Radio Télévision par Satellite 1)

En solidarité avec Francine Bitshi, journaliste-reporter à la RTVS1 (Radio Télévision par Satellite 1)

Francine Bitshi, journaliste-reporter à la RTVS1 (Radio Télévision par Satellite 1), a été violemment prise à partie, ce lundi 16 matin par des étudiants de l’INBTP qui manifestaient, à Kintambo (Kinshasa), contre la majoration des frais académiques.

Francine Bitshi se rendait à sa rédaction quand elle a rencontré un groupe d’étudiants de cette institution universitaire qui avaient barricadé toutes les routes, empêchant ainsi la circulation routière.

Son réflexe de journaliste l’a conduit alors à se diriger vers les manifestants qui s’affrontaient aux agents de l’ordre.

Francine Bitshi a alors été attaquée et copieusement passée à tabac par les étudiants au moment où elle filmait la manifestation.

Les habits de la journaliste ont même été déchirés.

Francine Bitshi a été grièvement blessée et a perdu une dent lors de cette agression. Elle a été conduite, par un de ses collègues qui a assisté à cette agression, dans un centre hospitalier.

Journaliste en danger (JED) condamne fermement cette violente agression et exige une enquête rapide pour identifier les agresseurs de la journaliste, afin que cet acte ne reste pas impuni.

Top Congo

 

Déclaration de JED

COMMUNIQUE

Laisser un commentaire