Share
Ethiopian Airlines cap vers la RDC-Goma : inauguration de la desserte de Goma, dans l’est de la RDC

Ethiopian Airlines cap vers la RDC-Goma : inauguration de la desserte de Goma, dans l’est de la RDC

Ethiopian Airlines a inauguré vendredi sa desserte de Goma, devenant la première compagnie aérienne commerciale à assurer depuis longtemps une liaison internationale régulière vers cette ville enclavée de l’est de la République démocratique du Congo, qui se relève après des années de guerre.

Arrivant d’Addis Abeba, un Dash-8-400 aux couleurs vert-jaune-rouge de la compagnie éthiopienne s’est posé sur la piste récemment refaite de la capitale du Nord-Kivu vers 15h10 (13h10 GMT) et est reparti vers sa ville de départ à 16h00, a constaté un journaliste de l’AFP.

Selon Ethiopian, l’avion, d’une capacité d’un peu moins de 70 places, a mené 9 passagers à Goma, où ont embarqué 19personnes à destination d’Addis Abeba.

A l’arrivée, sœur Claudine Lutula, religieuse catholique congolaise basée à Bukavu, ville jumelle à l’opposé de Goma sur le lac Kivu, ne cachait pas sa joie.

« Je viens d’Italie et j’arrive directement à Goma. Je suis très contente de voir que mon trajet est raccourci », a-t-elle déclaré à l’AFP. « Que cela soit continuel, a-t-elle ajouté, car nous, les Congolais de Goma et Bukavu, avons trop souffert ».

Lors d’une petite cérémonie officielle, le vice-gouverneur du Nord-Kivu, Feller Lutaishirwa, a estimé que la nouvelle desserte aérienne allait simplifier la vie des habitants de la région pouvant se permettre de voyager à l’étranger, obligés jusque-là d’aller prendre un avion au Rwanda ou en Ouganda voisins.

Ethiopian Airlines prévoit trois vol par semaine, les lundis, mercredis et vendredis, entre Goma et Addis Abeba, sa plate-forme d’interconnexion qui dessert des dizaines de villes en Afrique et dans le monde.

L’ouverture de cette ligne est une « bonne occasion car le vol est direct pour Addis et direct encore de là vers mon pays », a déclaré avant d’embarquer à Goma Tore Torstad, responsable suédois d’une ONG norvégienne, à l’issue d’une mission de deux semaines au Kivu.

Ethiopian Airlines « veut contribuer à l’économie de la RDC et surtout de Goma, qui est une région riche », a déclaré Negus Meresa, représentant de la société à Goma.

Le Nord-Kivu est déchiré par les conflits armés depuis plus de vingt ans mais la région de Goma est plutôt calme depuis vingt mois.

La société kényane Kenya Airways avait tenté en 2008 d’établir une liaison régulière entre Goma et Nairobi, mais l’expérience avait tourné court au bout d’un mois.

La précédente liaison aérienne régulière entre Goma et l’étranger (Bruxelles), assurée par Sabena, avait pris fin en 1992 alors que cette compagnie, qui a fait faillite, traversait des difficultés et que le Nord-Kivu commençait à être déstabilisé par des violences ethniques.

Laisser un commentaire