Share
FOOT: UN « BEAU DÉFI » POUR DIDIER DROGBA À MONTRÉAL

FOOT: UN « BEAU DÉFI » POUR DIDIER DROGBA À MONTRÉAL

L’attaquant Didier Drogba revêt le maillot de l’Impact Montréal à l’occasion de sa présentation, le 30 juillet 2015 à Montréal | AFP | FRANCK FIFE


L’attaquant ivoirien Didier Drogba, satisfait d’arriver à l’Impact de Montréal, a jugé jeudi soir qu’il avait un « beau défi » à relever avec l’objectif de gagner des trophées tout en voulant toujours prendre du plaisir sur le terrain.

Devant quelques centaines de fans réunis au stade Saputo de Montréal, Didier Drogba a dit être « vraiment content d’être » à Montréal où déjà la veille à l’aéroport une foule chaleureuse l’avait accueilli.

« Je suis un homme de défis et il y en a un beau devant moi » en MLS avec l’Impact de Montréal, a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse, entouré du président de l’Impact Joey Saputo et de l’entraîneur Frank Klopas.

« Nous vivons un grand moment pour l’Impact de Montréal, la ville de Montréal et la MLS », a indiqué le président du club montréalais en racontant que dès son premier entretien avec le joueur il « avait senti qu’il voulait vraiment jouer à Montréal ».

« Je suis fier qu’il ait décidé de poursuivre sa carrière ici, et son arrivée avec nous sera bénéfique à tous les niveaux, tant sur le terrain qu’à l’extérieur », a ajouté M. Saputo.

« Je veux dire que je n’ai pas de pression », a déclaré Didier Drogba sous l’ovation des supporteurs. « Le discours du président m’a séduit, il a été très simple, très chaleureux », a expliqué Drogba pour justifier son choix.

Outre une ville avec une « diversité culturelle », l’ancien joueur de Chelsea a indiqué avoir été « séduit par le projet et par le travail que le président a commencé avec le club », soit « redonner le football à la communauté et c’est ce que je fais avec ma fondation ».

Drogba ne vient pas en pré-retraite en MLS. « A 37 ans on a pu voir la saison dernière que j’ai pu répondre présent » quand l’entraîneur des Blues José Mourinho faisait appel à lui.

« C’est l’envie d’être plus sur le terrain » qui a aussi justifié la signature d’un contrat de 18 mois avec l’Impact de Montréal avec le « rêve de remporter des trophées et de prendre du plaisir en les remportant ».

Laisser un commentaire

*