Share
France: déclarée morte par un médecin, elle «ressuscite» devant des policiers

France: déclarée morte par un médecin, elle «ressuscite» devant des policiers

Une femme de 49 ans déclarée morte par un médecin aurait pu être enterrée vivante si des policiers n’avaient pas remarqué qu’elle respirait encore.

La victime avait été déclarée morte quelques heures plus tôt jeudi dernier par un médecin du SAMU (Service d’aide médicale urgente) de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière de Paris.

France: déclarée morte par un médecin, elle «ressuscite» devant des policiers
Summary:
Une femme de 49 ans déclarée morte par un médecin aurait pu être enterrée vivante si des policiers n’avaient pas remarqué qu’elle respirait encore. La victime avait été déclarée morte quelques heures plus tôt jeudi dernier par un médecin du SAMU (Service d’aide médicale urgente) de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière de Paris.

0%

France: déclarée morte par un médecin, elle «ressuscite» devant des policiers

User Rating: 0 (0 votes)

Une femme de 49 ans déclarée morte par un médecin aurait pu être enterrée vivante si des policiers n’avaient pas remarqué qu’elle respirait encore.

La victime avait été déclarée morte quelques heures plus tôt jeudi dernier par un médecin du SAMU (Service d’aide médicale urgente) de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière de Paris.

Il était intervenu à la demande de la fille de la femme qui souffre d’anorexie sévère depuis près de 30 ans.

Sur le certificat de décès, le docteur avait indiqué un «obstacle médico-légal», c’est-à-dire une cause suspecte.

Des policiers ont donc été appelés sur place pour enquêter sur cette mort, rapporte le quotidien Le Parisien.

Après avoir fait les premières constatations, ils ont soulevé le drap sous lequel se trouvait la victime.

C’est à ce moment-là qu’ils ont constaté «des mouvements au niveau du ventre».

Un des policiers a alors entrepris de prendre le pouls de la femme et s’est rendu compte que son cœur battait encore.

Ils ont alors contacté les pompiers qui leur ont indiqué comment effectuer un massage cardiaque.

Après plus de 30 minutes d’effort, le cœur de la victime est reparti «sur un rythme de croisière».

Le médecin du SAMU a été rappelé pour qu’il puisse constater que la mère de famille était bel et bien vivante.

Elle a ensuite été conduite aux soins intensifs de l’hôpital Necker où elle se trouvait toujours mercredi soir.

«C’est une histoire de dingue (…) Nos collègues ont cru se retrouver dans un épisode de “Walking Dead”. Leur réaction a été salutaire pour la malheureuse», a fait savoir le secrétaire régional du syndicat Alliance, Yvan Assioma.

Le commissaire de police du 13e arrondissement de Paris a demandé que les deux policiers soient bientôt décorés de la médaille du courage et du dévouement. Avec Agence

Laisser un commentaire