Share
France : spectaculaire accident d’un car espagnol, des enfants grièvement touchés. Le chauffeur inculpé !

France : spectaculaire accident d’un car espagnol, des enfants grièvement touchés. Le chauffeur inculpé !

Dimanche, un spectaculaire accident d’un car espagnol à La Madelaine, près de Lille, a fait 34 blessés dont six graves. Le conducteur du véhicule a été mis en examen ce lundi.

Les conséquences auraient pu être dramatiques. Six personnes ont été gravement blessées dimanche matin dans un spectaculaire accident à La Madeleine, une commune proche de Lille. L’autocar espagnol, qui faisait la liaison entre Bilbao et Amsterdam, a voulu rentrer dans un tunnel trop bas, selon des sources concordantes.

Que s’est-il passé?

L’accident a eu lieu tôt dimanche matin, aux alentours de 5h15 indique La Voix du Nord. Le véhicule s’est retrouvé coincé dans un tunnel trop petit. Les photos de l’accident, publiées sur les réseaux sociaux, montrent le bus à l’arrêt sous le mini-tunnel, ses vitres brisées et son toit complètement arraché.

Qui sont les victimes?

Le bus de tourisme transportait 56 jeunes ressortissants espagnols, des étudiants âgés de 18 à 29 ans et originaires de Bilbao, San Sebastián et Vitoria, précise La Voix du Nord. Six d’entre eux ont été gravement blessés dans l’accident. Leur pronostic vital n’est plus engagé. Au total, 34 voyageurs ont été pris en charge par le CHRU de Lille. « L’accident aurait pu être encore plus grave puisque les têtes de certains fauteuils ont été complètement râpées », a déclaré Sébastien Leprêtre, maire de La Madeleine, interrogé par le quotidien régional.

accident-d-un-car-espagnol-le-26-juillet-2015-a-la-madeleine-a-lille_5388347

Le reste des passagers a été regroupé dans la salle d’un centre sportif de La Madeleine dans l’attente d’une prise en charge pour leur retour. Une cellule d’urgence médico-psychologique a immédiatement été mise en place après l’incident. Les rescapés seront rapatriés ce lundi dans la matinée en train, a confirmé la préfecture du Nord.

Que sait-on du conducteur du bus?

Le chauffeur, âgé de 59 ans, est réputé bon professionnel. L’homme a été mis en examen ce lundi pour blessures involontaires. Dans le cadre de son contrôle judiciaire, il se voit interdire de conduire sur le territoire français, en plus de l’obligation de répondre aux convocations du juge d’instruction.

Effondré face aux évènements, le conducteur a indiqué avoir suivi son GPS, a rapporté le procureur, Frédéric Fèvre. Il s’agissait d’un trajet régulièrement effectué par le car, mais les deux chauffeurs, pour une raison inconnue, n’ont pas emprunté l’itinéraire habituel, a par ailleurs expliqué la préfecture du Nord.

Le tunnel est-il accidentogène?

Selon La Voix du Nord, ce n’est pas la première fois qu’un accident de ce genre à lieu sur cette artère. Le journal régional indique que régulièrement, des conducteurs s’engagent sur cette voie, pourtant interdite aux véhicules dépassant les 2,60 mètres. Le dernier incident remonte au mois de juin.

La présence d’un portique à l’entrée de la voie n’a pas empêché l’accident. « Nous devons trouver de nouveaux moyens de dissuader les bus d’emprunter la voie centrale. Par exemple installer des feux clignotants aux abords de la voie ou encore signaler la hauteur des mini-tunnels sur les GPS », propose le maire Sébastien Leprêtre, dont les propos sont relayés par La Voix du Nord.

 

Laisser un commentaire