Share
Gabon : Ali Bongo inaugure le nouveau stade d’Oyem

Gabon : Ali Bongo inaugure le nouveau stade d’Oyem

Gabon : Ali Bongo inaugure le nouveau stade d’Oyem
Summary:
Le chef de l'Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba, a procédé lundi à l'inauguration du nouveau stade d'Oyem, capitale de la province du Woleu Ntem au nord du Gabon. Baptisé Egong Stadium, c'est-à-dire stade des martyrs en langue locale, le stade d'Oyem accueillera les rencontres du groupe C de la Coupe d'Afrique des nations (CAN Total, Gabon 2017).

0%

Gabon : Ali Bongo inaugure le nouveau stade d'Oyem

Le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba, a procédé lundi à l’inauguration du nouveau stade d’Oyem, capitale de la province du Woleu Ntem au nord du Gabon.

Baptisé Egong Stadium, c’est-à-dire stade des martyrs en langue locale, le stade d’Oyem accueillera les rencontres du groupe C de la Coupe d’Afrique des nations (CAN Total, Gabon 2017).

En présence des notables de cette province ainsi que certains membres du gouvernement, le numéro un gabonais, Ali Bongo Ondimba a coupé symboliquement le ruban pour l’ouverture officielle du stade.

Selon les autorités gabonaises, les travaux vont se poursuivre (construction des stades d’entrainements, l’hôtel, un bâtiment accessoire pour les terrains d’entraînement, des équipements réservés aux activités physiques et sportives, la route encerclant le stade, des parkings, une clôture, la canalisation, le système d’incendie, etc.), pendant et après le déroulement de la CAN.

Le chantier a été exécuté par la société chinoise Shanghai Construction Group bien connue au Gabon pour avoir construit le Stade de l’Amitié sino-gabonaise de Libreville en 2012 et le palais Omar Bongo Ondimba, siège du Sénat gabonais.

Situé à 17 km de la ville, le complexe sportif d’Oyem est construit sur une superficie de 27.000 m², pour une capacité de 20.500 places. Il abrite également un terrain de tennis, 3 terrains de basket-ball et une piste d’athlétisme aux normes internationales.

La ville d’Oyem située à la double frontière entre le Gabon et le Cameroun et entre le Gabon et la Guinée Equatoriale est l’une des quatre villes du Gabon qui recevront les matchs de la CAN 2017. Les trois autres sont Libreville, Franceville et Port-Gentil, la capitale économique du Gabon.

Le stade d’Oyem accueille les rencontres du groupe C qui compte le Maroc, le Togo, la Côte d’Ivoire et la République démocratique du Congo (RDC). Xinhua

Laisser un commentaire

*