Share
Gabon: la course contre la montre de l’opposition, à la recherche d’un candidat unique

Gabon: la course contre la montre de l’opposition, à la recherche d’un candidat unique

Gabon: la course contre la montre de l’opposition, à la recherche d’un candidat unique
Summary:
Après avoir joué la carte de la contestation des origines du président sortant, et donc de sa candidature, à la présidentielle du 27 août prochain, les opposants gabonais s’activent maintenant pour une candidature unique face à Ali Bongo Ondimba.

0%

Gabon: la course contre la montre de l'opposition, à la recherche d'un candidat unique

Après avoir joué la carte de la contestation des origines du président sortant, et donc de sa candidature, à la présidentielle du 27 août prochain, les opposants gabonais s’activent maintenant pour une candidature unique face à Ali Bongo Ondimba.

Si la stratégie pouvait avoir le mérite d‘éviter la dispersion des voix de l’opposition puisque faisant bloc derrière une seule personne, sa réalisation n’est cependant pas sans appréhension. Dégager un consensus autour d’une personnalité paraît en effet un exercice difficile. Tant nombre des 14 opposants inscrits à la présidentielle gabonaise ne cachent pas leur détermination d’affronter Ali Bongo dans les urnes.

Guy Nzoumba Ndama, l’ancien président de l’Assemblée nationale, demande aux autres candidats de le rejoindre. ‘‘J’ai proposé aux autres candidats de me rejoindre pour être ce candidat unique”, a-t-il déclaré. Avant d’ajouter : ‘‘je suis en contact avec Jean Ping, Casimir Oye Mba et Raymond Ndong Sima”.

Jean Ping aussi affiche sa volonté d‘être ce candidat unique de l’opposition. Guy Nzoumba Ndama sait que les débats risquent d’achopper sur ce point. “Jean Ping veut être ce candidat unique. S’il ne veut pas être derrière moi, ça va être difficile que les négociations se poursuivent”, reconnait-il.

”Jean Ping veut être ce candidat unique. S’il ne veut pas être derrière moi, ça va être difficile que les négociations se poursuivent”

Pour tenter de décanter la situation, des collectifs citoyens ont invité des électeurs à une réunion publique mardi, près de Libreville la capitale, pour la désignation du candidat unique de l’opposition.

L’opposition gabonaise sait qu’elle s’est engagée dans une course contre la montre. Le chrono est en marche , chaque seconde copmpte. Le vote a lieu dans une dizaine de jours.AFP

Laisser un commentaire