Share
Gabon: la justice relâche deux franco-gabonais interpellés, lors des violences post-électorales

Gabon: la justice relâche deux franco-gabonais interpellés, lors des violences post-électorales

Gabon: la justice relâche deux franco-gabonais interpellés, lors des violences post-électorales
Summary:
Deux franco-gabonais ont été relâchés mardi après un rappel à la loi par la juridiction spéciale mise en place pour juger les personnes interpellées lors des violences post-électorales qui ont embrasé le Gabon il y a six jours.

0%

Gabon: la justice relâche deux franco-gabonais interpellés, lors des violences post-électorales

Deux franco-gabonais ont été relâchés mardi après un rappel à la loi par la juridiction spéciale mise en place pour juger les personnes interpellées lors des violences post-électorales qui ont embrasé le Gabon il y a six jours.

Baptiste 29 ans et Cassien 25 ans, tous deux fils d’une française établie au Gabon depuis des décennies, avaient été arrêtés jeudi dernier, alors qu’ils “marchaient” dans le quartier de Nzeng Ayong “pour voir les dégâts” commis au lendemain du début des émeutes qui ont suivi la réélection contestée d’Ali Bongo.

Leurs conditions de détention au centre de police de la Fopi ont été “humiliantes”, a affirmé leur mère.

Selon le Premier ministre français Manuel Valls, au moins quinze franco-gabonais figurent parmi le millier de personnes interpellées par les forces de l’ordre gabonaises lors des troubles post-électoraux. AFP

Laisser un commentaire