Share
Gambie, les bruits de bottes ont fait que, Yahya Jammeh a accepté l’exil forcé après 22 ans au pouvoir

Gambie, les bruits de bottes ont fait que, Yahya Jammeh a accepté l’exil forcé après 22 ans au pouvoir

Gambie, les bruits de bottes ont fait que, Yahya Jammeh a accepté l’exil forcé après 22 ans au pouvoir
Summary:
L'ex-président gambien Yahya Jammeh, qui a accepté de céder le pouvoir à son successeur Adama Barrow après six semaines de crise politique, a quitté Banjul samedi soir à bord d'un avion privé.L'appareil, un Falcon, a décollé peu après 22h00. Le président guinéen Alpha Condé qui, selon des sources officielles guinéennes, devait l'acueillir au moins temporairement à Conakry, se trouvait également à bord.

0%

Des partisans du nouveau président Adama Barrow dansent sur un poster déchiré de Yahya Jammeh (image d’archives). [Thierry Gouegnon – Reuters]


L’ex-président gambien Yahya Jammeh, qui a accepté de céder le pouvoir à son successeur Adama Barrow après six semaines de crise politique, a quitté Banjul samedi soir à bord d’un avion privé.

L’appareil, un Falcon, a décollé peu après 22h00. Le président guinéen Alpha Condé qui, selon des sources officielles guinéennes, devait l’acueillir au moins temporairement à Conakry, se trouvait également à bord.

Yahya Jammeh avait refusé pendant des semaines de reconnaître sa défaite à l’élection présidentielle du 1er décembre. Il a finalement cédé à la pression des pays d’Afrique de l’Ouest qui menaçaient d’intervenir militairement pour que le président élu, Adama Barrow, puisse prendre ses fonctions.

Bon fonctionnement de la médiation

Quelque 7000 soldats de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest, conduits par le Sénégal et le Nigeria, étaient entrées jeudi en territoire gambien à la demande d’Adama Barrow, qui a été investi non pas dans son pays mais à l’ambassade de Gambie à Dakar.

L’intervention militaire avait été stoppée dans la nuit de jeudi à vendredi pour laisser une chance à la médiation. Arte-News

Laisser un commentaire