Share
Genval-UDPS : Action de grâce pour la “ventripotence”, le morcellement de la RDC et sa mort en tant que Nation.

Genval-UDPS : Action de grâce pour la “ventripotence”, le morcellement de la RDC et sa mort en tant que Nation.

Genval-UDPS : Action de grâce pour la “ventripotence”, le morcellement de la RDC et sa mort en tant que Nation.
Summary:
La déception est grande dans les rangs de ceux qui ont joué aux figurants dans cette hystérie collective avec comme objectif, le partage de ce qui reste de la part de lion. Plomber de plus belle, l'économie de la RDC au nom de leur fameux impérium... "On doit se servir, jusqu'à ce que nos ventres éclatent d'après leurs dires..."

0%

Genval-UDPS : Action de grâce pour la "ventripotence", le morcellement de la RDC et sa mort en tant que Nation.

La déception est grande dans les rangs de ceux qui ont joué aux figurants dans cette hystérie collective avec comme objectif, le partage de ce qui reste de la part de lion. Plomber de plus belle, l’économie de la RDC au nom de leur fameux impérium… “On doit se servir, jusqu’à ce que nos ventres éclatent d’après leurs dires…”

Ces soi-disant combattants ethnotribalistes de l’UDPS, la mort dans l’âme, en sont pour leurs frais. Certains se démarquent librement de cette effroyable imposture comme ceux du “combat intelligent”, d’autres se terrent honteusement dans le silence, compte-tenu de leur grande déception.

Oui, ils ont été livré, sacrifiés sur autel des intérêts personnels et cupides d’une certaine oligarchie familiale sans scrupule.

Lorsqu’on fait de la politique du ventre, sans idéal, ni idéologie, attendez-vous à des moments plus que difficiles dans misérables vies…

Messe d'action de grâce, organisée à Bruxelles par ceux qui veulent la mort de la Nation congolaise.
Messe d’action de grâce, organisée à Bruxelles par ceux qui veulent la mort de la Nation congolaise.

Si Etienne Tshisekedi qui se croit être, le messie du Congo, plébiscité par de congolais, surtout de la Belgique, cette malheureuse église où on a célébré la mort de la RDC, serait pleine comme un oeuf.

Mais les images en parlent elles-mêmes. (no comment)…Un camouflet pour ces bandits en col blanc qui s’érigent en donneurs de leçons sur la démocratie et l’unité nationale. Or, c’est des véritables tribalistes avérés, un danger pour la concorde nationale…Mêmes ces goujats de combattants éthnotribalistes ont boudé cette messe…Le soufflet se dégonfle ! ! !

Raison pour laquelle d’ailleurs, cette messe d’action de grâce parsemée au demeurant, ressemble bien à un canular, une comédie orchestrée par celui qui croit dans sa goujaterie et bêtise occuper déjà un poste régalien en RDC.

Un ancien livreur-chauffeur à Zaventem, galonné par son ivrognerie maladive, qui s’appuierait sur un dicton, une logique kinoise : ” CHANCE ELOKO PAMBA”. Et dans son malheureux palmarès scolaire (cursus) serait seulement détenteur d’un certificat issu de FOREM (https://www.leforem.be).

D’autres médiocres figurants, voraces, carnassiers, opportunistes du même acabit et accompagnateurs de ces ethnotribalistes croient toujours en tirer bénéfice de ce qui a été la trahison contre la Nation à Genval. Alors, ce petit monde ne détient absolument pas les enjeux géostratégiques et géopolitiques de la région, particulièrement de la RDC…

Oui, le conclave de Genval a été la preuve que Etienne Tshisekedi a trahi, avec à ses côtés, quelques éléments du M23 mués en politiciens. Ceux qui tuent les congolais à Béni, les ougandais et les représentants respectivement de Paul KAGAMÉ et de Museveni étaient conviés, et placés au premier rang. Loin, très, loin d’ailleurs, ces fameux combattants qui se pouponnaient dans les rues de Bruxelles criant à tu et à toi, la victoire…

Je prends le pari à ce jour, ce qui a été signé durant cette mascarade, n’aboutira jamais…L’histoire du Congo et celle de Etienne TSHISEKEDI nous apprennent que celui qui autrefois incarnait l’opposition aujourd’hui traître, n’a jamais, je dis bien jamais respecté ses engagements, encore moins un quelconque accord.

Attendons et l’histoire me donnera encore raison. La preuve, une partie de ces “Genvalistes”, commencent à sauter du train genvaliste à grande vitesse et n’hésitent plus à critiquer ouvertement, cette mascarade familiale qui consiste à donner le pouvoir à une minorité tribale éhontée.

Roger BONGOS

 

Laisser un commentaire