Share
Géorgie: «Nous ne tuons que des Noirs», dit Greg Abbott, un policier blanc de Cobb County (Atlanta)

Géorgie: «Nous ne tuons que des Noirs», dit Greg Abbott, un policier blanc de Cobb County (Atlanta)

Greg Abbott, un policier de Cobb County, un quartier en banlieue d’Atlanta, en Géorgie, fait présentement l’objet d’une enquête par rapport à des propos qu’il aurait tenus en 2016.

Géorgie: «Nous ne tuons que des Noirs», dit Greg Abbott, un policier blanc de Cobb County (Atlanta)
Summary:
Greg Abbott, un policier de Cobb County, un quartier en banlieue d’Atlanta, en Géorgie, fait présentement l'objet d’une enquête par rapport à des propos qu’il aurait tenus en 2016.

0%

Géorgie: «Nous ne tuons que des Noirs», dit un policier blanc d’Atlanta

User Rating: 0 (0 votes)

Greg Abbott, un policier de Cobb County, un quartier en banlieue d’Atlanta, en Géorgie, fait présentement l’objet d’une enquête par rapport à des propos qu’il aurait tenus en 2016.

En juillet 2016, Greg Abbott a arrêté une dame afin de déterminer si elle conduisait avec les capacités affaiblies, selon ce que rapporte WSB-TV.

Prise par surprise, la dame a expliqué au policier qu’elle ne voulait pas baisser ses bras afin de récupérer ses papiers puisqu’elle avait peur de se faire abattre par l’agent de la paix.

Greg Abbott a alors répondu : «Vous vous souvenez, nous ne tuons que des Noirs. Nous ne tuons que des Noirs, n’est-ce pas vrai?».

La séquence où l’on entend le policier tenir ses propos a été enregistrée par la caméra fixée dans la fenêtre avant de l’auto-patrouille.

C’est la chaîne de nouvelles locales WSB-TV qui a mis la main sur l’enregistrement mercredi.

Selon NBC News, Abbott, ayant 27 ans d’expérience dans les forces policières, serait confiné à des tâches administratives depuis le début de l’enquête, vendredi dernier.

Dans un communiqué, le directeur de la police de Cobb County, Mike Register, a déclaré que ce genre de propos, peu importe le contexte, était absolument inacceptable et contraire à la mentalité qu’il tente d’imposer à ses policiers.

Laisser un commentaire