Share
«Gouvernement tyrannique» Des séparatistes veulent diviser la Californie en deux

«Gouvernement tyrannique» Des séparatistes veulent diviser la Californie en deux

Deux hommes qui en ont assez de vivre dans une Californie «ingouvernable» ont décidé de lancer une campagne pour séparer leur État en deux parties distinctes.

Ils souhaitent ainsi que l’économie de la région rurale devienne indépendante de celle de la région côtière, rapporte le San Francisco Chronicle.

«Gouvernement tyrannique» Des séparatistes veulent diviser la Californie en deux
Summary:
Deux hommes qui en ont assez de vivre dans une Californie «ingouvernable» ont décidé de lancer une campagne pour séparer leur État en deux parties distinctes. Ils souhaitent ainsi que l’économie de la région rurale devienne indépendante de celle de la région côtière, rapporte le San Francisco Chronicle.

0%

«Gouvernement tyrannique» Des séparatistes veulent diviser la Californie en deux

User Rating: 0 (0 votes)

Deux hommes qui en ont assez de vivre dans une Californie «ingouvernable» ont décidé de lancer une campagne pour séparer leur État en deux parties distinctes.

Ils souhaitent ainsi que l’économie de la région rurale devienne indépendante de celle de la région côtière, rapporte le San Francisco Chronicle.

Les fondateurs de «Nouvelle Californie», Robert Paul Preston et Tom Reed, estiment que leur État, dans sa forme actuelle, ne fonctionne pas et que ses citoyens vivent «sous  l’emprise d’un gouvernement tyrannique qui ne respecte pas les Constitutions de la Californie et des États-Unis», peut-on lire sur le site web du mouvement.

«Après des années de taxation excessive, de réglementation et de monopole politique, l’État de la Californie et la plupart de ses 58 comtés sont devenus ingouvernables», poursuit-on.

 

Carte Nouvelle Californie

On cite notamment les taxes élevées, les problèmes de logement, les soins de santé, les prisons, l’éducation et le climat d’investissement comme autant de raisons de diviser le «Golden State».

«Nouvelle Californie» a dévoilé une déclaration d’indépendance, cette semaine, où on explique vouloir rester dans le giron des États-Unis, mais où on appelle à fonder un «État libre et indépendant» possédant «les pleins pouvoirs pour établir et maintenir la loi et l’ordre, et pour promouvoir la richesse collective».

Ses fondateurs s’appuient sur l’Article IV, Section 3 de la Constitution des États-Unis pour justifier leur volonté. La procédure pourrait, selon «Nouvelle Californie», prendre de 10 à 18 mois. Avec Agence

Laisser un commentaire