Share
Grande-Bretagne : quelque 360 kilos de cocaïne échouent sur deux plages. Valeur estimée plus de 50 millions de £ (80 M $)

Grande-Bretagne : quelque 360 kilos de cocaïne échouent sur deux plages. Valeur estimée plus de 50 millions de £ (80 M $)

Grande-Bretagne : quelque 360 kilos de cocaïne échouent sur deux plages. Valeur estimée plus de 50 millions de £ (80 M $)
Summary:
Quelque 360 kilos de cocaïne, d'une valeur à la revente de plus de 80 millions de dollars, ont été retrouvés sur deux plages de l'est de l'Angleterre, a annoncé vendredi l'Agence nationale britannique contre le crime (NCA). De premiers sacs contenant des ballots de cocaïne ont été découverts jeudi après-midi sur une plage de Hopton, près du port de Great Yarmouth, dans le Norfolk, explique la police.

0%

Grande-Bretagne Plus de 80 M $ de cocaïne échouent sur deux plages

Quelque 360 kilos de cocaïne, d’une valeur à la revente de plus de 80 millions de dollars, ont été retrouvés sur deux plages de l’est de l’Angleterre, a annoncé vendredi l’Agence nationale britannique contre le crime (NCA).

De premiers sacs contenant des ballots de cocaïne ont été découverts jeudi après-midi sur une plage de Hopton, près du port de Great Yarmouth, dans le Norfolk, explique la police.

D’autres sacs renfermant une plus petite quantité de drogue ont été retrouvés vendredi matin sur une plage de la mer du Nord située quelques kilomètres plus au nord, à Caister-on-Sea, précise l’Agence.

Cette dernière estime la quantité totale de cocaïne saisie à 360 kilos environ, et chiffre sa valeur à la revente à «près de 50 millions de livres».

Les enquêteurs cherchent désormais à retrouver l’origine de la cargaison.

Quelque 655 tonnes de cocaïne ont été saisies au niveau mondial en 2014 selon le rapport mondial sur les drogues 2016 des Nations unies.

Les trois principaux pays producteurs, le Pérou, la Colombie et la Bolivie, en produisent à eux seuls environ 1.000 tonnes par an, dont près du quart est destiné à l’Europe. Une partie d’entre elles arrive en Europe par les ports de la mer du Nord. AFP

Laisser un commentaire

*