Share
Hillary pourrait déclarer forfait: John Boehner fait part du désistement éventuel d’Hillary Clinton

Hillary pourrait déclarer forfait: John Boehner fait part du désistement éventuel d’Hillary Clinton

Hillary pourrait déclarer forfait: John Boehner fait part du désistement éventuel d’Hillary Clinton
Summary:
En raison de l’utilisation de son courrier électronique lors de la campagne électorale, Hillary Clinton se retirera fort probablement des élections présidentielles, a déclaré John Boehner, l’ancien président de la Chambre des représentants.

0%

Hillary pourrait déclarer forfait: John Boehner fait part du désistement éventuel d’Hillary Clinton


En raison de l’utilisation de son courrier électronique lors de la campagne électorale, Hillary Clinton se retirera fort probablement des élections présidentielles, a déclaré John Boehner, l’ancien président de la Chambre des représentants.

« Les démocrates doivent présenter Joe Biden comme candidat aux élections présidentielles de 2016 à la place d’Hillary Clinton », a déclaré jeudi John Boehner lors d’un point de presse à Las Vegas.

John Boehner, qui a démissionné l’année dernière de son poste, a ajouté qu’une telle chose ne serait pas étonnante.

Les républicains sont d’avis que si le FBI inculpe Hillary Clinton pour avoir utilisé son courrier électronique personnel alors qu’elle était secrétaire d’Etat, les démocrates se verront obligés de la remplacer par Joe Biden, vice-président américain.

Dans les prochaines semaines, Clinton sera auditionnée par le FBI.

Auparavant, le FBI avait interrogé certains assistants de Clinton, dont Huma Abedin, une importante responsable de son QG électoral.

Le FBI a entamé il y a 9 mois une enquête approfondie pour savoir si, en transférant le serveur du département d’Etat américain à son domicile, Hillary Clinton avait commis une infraction ou non, ce qui fait peser une lourde pression sur l’équipe de campagne de Clinton.

Selon les résultats des enquêtes, plus de 2 000 email avait été échangés via l’email de Clinton, alors secrétaire d’Etat américaine, entre les années 2009 et 2013.

Les lois américaines interdisent l’utilisation des serveurs non-publics et des adresses électroniques personnelles pour les communications gouvernementales.

Les élections présidentielles américaines se dérouleront en novembre.

Laisser un commentaire

*