Share
Internautes scandalisés par un article « islamophobe » de Libération

Internautes scandalisés par un article « islamophobe » de Libération

Des internautes ont accusé Libération de racisme et de sexisme après la publication d’un édito intitulé La femme voilée du métro. La rédaction rejette toutes les accusations, affirmant que l’article reflète les « inquiétudes qui courent dans la société ».

Luc Le Vaillant, qui dirige la rubrique Portraits de Libération, a publié mardi une chronique consacrée à son rencontre avec une passagère vêtue d’une abaya (vêtement noir musulman couvrant les femmes de la tête aux pieds) un soir dans une rame du métro parisien, selon l’Expresse.

« Elle a la puissance de celles qui aimantent à parité l’attention et la répulsion, la fascination et la détestation… « Cette autre soutane monothéiste lui fait la cuisse évasive, la fesse envasée, les seins restreints […]. Elle doit avoir dans les 25-30 ans. Elle est la sœur désolée et désolante des beurettes sonores et tapageuses qui égaient les soirées RATP… Tant qu’elle ne rafale pas les terrasses à la kalach, elle peut penser ce qu’elle veut, croire aux bobards qui la réjouissent et s’habiller à sa guise mais j’aimerais juste qu’elle évite de me prendre pour une buse », lit-on dans l’article.

Screenshot_2

​Les phantasmes du rédacteur ont provoqué des accusations d’islamophobie, de sexisme et de racisme. Certains journalistes de Libération se sont désolidarisés de cet article tandis que la société des journalistes du quotidien a indiqué sa « désapprobation ».

​Finalement, la direction de Libération a réagi dans un article publié sur le site du journal. Laurent Joffrin, directeur de la publication du quotidien, a soutenu son rédacteur en chef.

« L’accusation de racisme ou de sexisme qui court ici et là est évidemment ridicule quand on connaît un tant soit peu notre chroniqueur et notre journal […] Luc a mis en scène des fantasmes et des inquiétudes qui courent dans la société ».

SPUTNIK

Laisser un commentaire