Share
Attentat-suicide en Irak: deux kamikazes ont fait détoner leur charge explosive lors d’un mariage 26 morts

Attentat-suicide en Irak: deux kamikazes ont fait détoner leur charge explosive lors d’un mariage 26 morts

Attentat-suicide en Irak: deux kamikazes ont fait détoner leur charge explosive lors d’un mariage 26 morts
Summary:
Au moins 26 personnes ont été tuées dans la nuit de mercredi à jeudi lorsque deux kamikazes ont fait détoner leur charge explosive lors d'une célébration précédant un mariage au nord de Bagdad, ont déclaré jeudi un policier et un docteur.

0%

Irak Attentat-suicide lors d'un mariage: 26 morts

Au moins 26 personnes ont été tuées dans la nuit de mercredi à jeudi lorsque deux kamikazes ont fait détoner leur charge explosive lors d’une célébration précédant un mariage au nord de Bagdad, ont déclaré jeudi un policier et un docteur.

L’attentat, qui a eu lieu dans le secteur d’Al-Hajaj, au nord de la ville de Tikrit, a fait également 25 blessés, selon ces sources.

«Le premier kamikaze s’est fait exploser à 20h30 (17h30 GMT mercredi) au milieu d’hommes qui étaient en train de danser lors de la célébration», alors que le second a fait détoner sa ceinture d’explosifs quelques minutes plus tard, a déclaré un lieutenant colonel de la police.

Un médecin d’un hôpital local a confirmé le bilan de 26 morts et de 25 blessés.

Cet attentat n’a pas été revendiqué dans l’immédiat, mais porte la marque du groupe jihadiste État islamique (EI), qui a souvent recours à des kamikazes dans ses attaques.

Ce groupe radical sunnite est actuellement sous le coup d’une offensive des forces irakiennes à Mossoul, deuxième ville du pays dont il s’était emparé en juin 2014.

Le groupe s’était aussi emparé à cette occasion de vastes pans de territoires au nord de Bagdad, comme Tikrit, ainsi qu’à l’ouest de la capitale.

Les forces irakiennes, soutenues par la coalition internationale antijihadistes menée par les États-Unis, ont repris depuis de nombreuses villes, notamment Tikrit.

Mais si l’EI a perdu du terrain, il n’en demeure pas moins menaçant, en menant régulièrement des attaques. AFP

Laisser un commentaire

*