Share
Japon, Ukraine, Egypte vont faire leur entrée au Conseil de sécurité de l’Onu

Japon, Ukraine, Egypte vont faire leur entrée au Conseil de sécurité de l’Onu

Le Japon, l’Ukraine et l’Egypte devraient être élus jeudi au Conseil de sécurité de l’ONU pour deux ans, dans un climat de tension Est-Ouest et d’impasse au Proche-Orient.

Le Sénégal et l’Uruguay devraient aussi faire partie des cinq nouveaux membres non permanents du Conseil, annonce l’AFP.

Le ministre ukrainien des Affaires étrangères Pavel Klimkine a averti que son pays « ne sera certainement pas conciliant » envers la Russie, membre permanent du Conseil.

Pour sa onzième participation, le Japon retrouvera la Chine, à laquelle l’opposent des querelles territoriales et un lourd passé.Mais on ne s’attend pas à ce que ces antagonismes viennent « polluer d’autres dossiers », estime un diplomate occidental.

Le Conseil compte 15 membres, dont cinq permanents (Etats-Unis, France, Russie, Chine, Royaume-Uni) qui ont seuls droit de veto.

Cinq nouveaux membres non permanents sont élus chaque année par l’Assemblée générale de l’ONU. Ils prennent leurs sièges le 1er janvier suivant pour un mandat de deux ans.

Ce renouvellement se fait sur une base régionale. Cette année, les cinq pré-sélectionnés (Japon, Egypte, Sénégal, Ukraine, Uruguay) sont quasiment assurés d’être élus, n’ayant pas d’adversaires déclarés dans leurs régions respectives.Ils remplaceront la Jordanie, le Tchad, le Nigeria, la Lituanie et le Chili.

Les autres membres non permanents sont l’Angola, la Malaisie, la Nouvelle-Zélande, l’Espagne et le Venezuela.

Les candidats, même sans concurrence, doivent convaincre les deux tiers des pays membres votant (129 voix sur 193).

Afrique Rédaction

 

Laisser un commentaire

*