Share
Kyungu enfonce encore Kabila, et dit qu’il est favorable à une candidature de Moïse Katumbi

Kyungu enfonce encore Kabila, et dit qu’il est favorable à une candidature de Moïse Katumbi

Gabriel Kyungu wa Kumwanza, président de l’union national des fédéralistes du Congo (Unafec). Radio okapi/Ph. Colin Djuma-Musompo.


Le président de l’Union  nationale  des  fédéralistes  du Congo (Unafec), Gabriel Kyungu wa Kumwanza, affirme que son parti est favorable à une candidature de Moïse Katumbi à l’élection présidentielle prévue en 2016 en RDC. M. Katumbi qui a démissionné de son poste de gouverneur du Katanga et du parti présidentiel le PPRD ne s’est pas déclaré candidat à l’élection présidentielle de l’année prochaine.

Au cours d’une conférence de presse, tenue vendredi 2 octobre, à Lubumbashi (Haut-Katanga).

«Les combattants de l’Unafec me disent actuellement que Moïse Katumbi n’appartenant pas à leur parti, c’est leur œuf. Si nous apprenons qu’il a publié un avis comme quoi il est prenable, il est candidat quelque part. Il cherche à loger sa candidature, l’Unafec est là », a déclaré samedi 3 octobre Gabriel Kyungu, l’un des leaders du G7, les sept partis exclus de la Majorité présidentielle (MP) après avoir adressé une lettre ouverte au chef de l’Etat lui demandant de respecter la constitution pour les élections de 2016.

Kyungu wa Kumwanza a indiqué que cette proposition de candidature sera soumise aux autres membres du  G7 lors de la prochaine assemblée générale des leaders de cette plate-forme politique.

En outre, le président de l’Unafec a fait savoir que pour la présidentielle de 2016 le G7 allait soutenir tout candidat qui soutiendra dans son projet  de  société  la  réunification des  provinces  démembrées.

«Qu’on ne se trompe pas, nous irons aux élections et luttons pour ce que nous appelons l’identité katangaise. Pour l’Unafec, quiconque va développer un programme dans lequel nous allons trouver l’aspect de la réunification du Katanga et de la sauvegarde de l’identité katangaise, sera notre candidat que nous allons proposer aux autres », a fait savoir le président de l’Unafec.

Il a, par ailleurs, annoncé la publication de l’acte constitutif du G7 qui, selon lui, va bientôt s’organiser comme une plate-forme politique.

« Nous consacrons notre charte, c’est-à-dire notre acte constitutif. Nous allons organiser le G7 comme une plateforme politique. Et à partir de là, tout sera ouvert », a annoncé Gabriel Kyungu.

Moïse Katumbi a démissionné du PPRD le 29 septembre dernier, dénonçant un certain nombre de dérives imputables, selon lui, aux autorités de Kinshasa.

Interrogé au cours d’une séance des questions-réponses sur Twitter au sujet de sa probable candidature à la présidentielle de 2016, il a fait savoir que pour le moment, sa priorité est « d’assurer la tenue des élections et la sauvegarde de la démocratie ».

Laisser un commentaire

*