Share
La Banque Mondiale cible la RDC dans son programme d’amélioration de l’accès aux services financiers

La Banque Mondiale cible la RDC dans son programme d’amélioration de l’accès aux services financiers

La Banque Mondiale a ciblé la République démocratique du Congo (RDC) parmi près de 25 pays du tiers monde devant bénéficier de son programme d’amélioration de l’accès aux services financiers d’ici 2020, a annoncé vendredi 6 novembre l’expert de cette organisation, Moïse Tshibenga au cours d’une conférence débat au jardin botanique de Kinshasa à l’intention des opérateurs des petites et moyennes entreprises (PME) et des représentants des institutions de micro finances.

L’accès aux services financiers reste une difficulté criante pour les différentes couches sociales de la RDC, en vue de l’émergence économique durable du pays, a dit M. Tshibenga, soulignant que 78% de la population congolaise se trouve exclue du système financier bancaire, malgré la présence de ces institutions dans la capitale et en provinces.

Il a laissé entendre que cette situation s’explique plus du point de vue structurel concernant les banques et culturel pour les familles congolaises en fonction du niveau intellectuel, des habitudes et des croyances des diverses communautés. Selon M. Tshibenga, le taux d’accès aux services financiers doit  beaucoup s’améliorer surtout auprès des coopératives sacralisées dans les services tels que l’octroi de crédit.

L’expert de la Banque Mondiale a également révélé que de nombreux congolais surtout en provinces se réservent de solliciter les crédits à cause principalement du taux élevé de remboursement sur les prêts et leur durée de remboursement généralement courte fixés par les coopératives.
ACP

Laisser un commentaire