Share
L’Afrique hyper-militarisée par l’occident et la Chine: La Chine effectue ses premières manœuvres militaires à Djibouti

L’Afrique hyper-militarisée par l’occident et la Chine: La Chine effectue ses premières manœuvres militaires à Djibouti

L’Armée Populaire de Libération (APL) de Chine a lancé ses premières manœuvres militaires à Djibouti le 25 septembre 2017, rapporte le site spécialisé Opex360. Reprenant lui-même une annonce faite par la chaîne de télévision chinoise CCTV.

L’Afrique hyper-militarisée par l’occident et la Chine: La Chine effectue ses premières manœuvres militaires à Djibouti
Summary:
L’Armée Populaire de Libération (APL) de Chine a lancé ses premières manœuvres militaires à Djibouti le 25 septembre 2017, rapporte le site spécialisé Opex360. Reprenant lui-même une annonce faite par la chaîne de télévision chinoise CCTV.

0%

L'Afrique hyper-militarisée par l'occident: La Chine effectue ses premières manœuvres militaires à Djibouti

User Rating: 0 (0 votes)

L’Armée Populaire de Libération (APL) de Chine a lancé ses premières manœuvres militaires à Djibouti le 25 septembre 2017, rapporte le site spécialisé Opex360. Reprenant lui-même une annonce faite par la chaîne de télévision chinoise CCTV.

Ces exercices militaires ont mobilisé des blindés et plusieurs dizaines de soldats chinois. L’objectif étant de « renforcer l’âpreté au combat et la maîtrise des techniques militaires » des soldats de l’APL présents sur la base militaire chinoise à Djibouti. Mais également de tester leur résistance à des conditions extrêmes de chaleur.

« C’est la première fois que des officiers et soldats stationnés à Djibouti quittent leur camp pour mener ces exercices à tir réel », a déclaré Liang Yang, le commandant de cette base. Faisant remarquer, par la même occasion, que ces exercices visaient à « explorer de nouvelles stratégies d’entraînement ».

Interrogé par le South Morning China Post, Li Jie, un expert militaire chinois, a quant à lui, soutenu que « les troupes de l’APL basées à Djibouti doivent pouvoir se protéger et résister aux attaques de terroristes, de pirates, de forces armées locales ou même de troupes étrangères ».

Pour rappel, c’est au mois août dernier que la Chine a inauguré, à Djibouti, sa première base militaire permanente à l’étranger. Et ce, après des travaux de construction qui ont duré environ un an.

Officiellement, cette base doit servir à assurer le soutien logistique des opérations navales dans l’océan Indien et au Moyen-Orient ainsi que celui des contingents de l’APL engagés dans les opérations de maintien de la paix des Nations unies en Afrique. Et, le cas échéant, elle pourrait être mobilisée pour l’évacuation des nombreux ressortissants chinois présents dans la région.

Le contingent de l’APL sur la base chinoise à Djibouti devrait atteindre, à terme, les 10 000 soldats.

Laisser un commentaire