Share
Assassinat de Kim Jong-nam: la Corée du Nord riposte et expulse Mohamad Nizan Mohamad l’ambassadeur de Malaisie  “persona non grata”

Assassinat de Kim Jong-nam: la Corée du Nord riposte et expulse Mohamad Nizan Mohamad l’ambassadeur de Malaisie “persona non grata”

L’ambassadeur malaisien en Corée du Nord, Mohamad Nizan Mohamad


La Corée du Nord a annoncé lundi que Mohamad Nizan Mohamad l’ambassadeur de Malaisie était “persona non grata” dans le cadre de l’assassinat à Kuala Lumpur de Kim Jong-nam, demi-frère du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un.

Pyongyang a donné jusqu’à mardi 10h00 au représentant malaisien pour quitter le pays. Les autorités malaisiennes ont pris une mesure similaire contre l’ambassadeur nord-coréen, qui est parti lundi.

L'ambassadeur malaisien en Corée du Nord en discussion avec des journalistes le 21 février 2017. [AP Photo/Andy Wong - Keystone]
L’ambassadeur malaisien en Corée du Nord en discussion avec des journalistes le 21 février 2017. [AP Photo/Andy Wong – Keystone]
Le diplomate nord-coréen avait émis des doutes sur l’impartialité de la Malaisie dans l’enquête sur la mort de Kim Jong-nam, victime à Kula Lumpur d’une attaque au VX, un puissant agent neurotoxique, et accusé la Malaisie de “collusion avec des forces étrangères”.

Une allusion à la Corée du Sud avec laquelle Pyongyang reste techniquement en guerre. Pour la Corée du Sud et les Etats-Unis, l’assassinat est l’oeuvre des services nord-coréens.

Enquête ardue

Une Indonésienne et une Vietnamienne ont été inculpées, mais elles affirment qu’elles pensaient participer à une caméra cachée. La police malaisienne a identifié huit Nord-Coréens à interroger, mais 4 d’entre eux ont fui le jour de l’assassinat.

Et Kuala Lumpur a été contraint vendredi de libérer l’unique suspect nord-coréen, faute de preuves.

Afrique Rédaction avec agences

Laisser un commentaire