Share
La libre circulation entre Kinshasa et Brazzaville effective à partir d’aujourd’hui, 29 septembre

La libre circulation entre Kinshasa et Brazzaville effective à partir d’aujourd’hui, 29 septembre

La mise en application de la convention sur la circulation et l’établissement des personnes et des biens recommandée à l’issue de la tenue de la 5ème session ordinaire de la commission spéciale défense et sécurité entre la République démocratique du Congo ( RDC) et la République du Congo (RC) sera effective à partir de ce mardi 29 septembre 2015 au Beach Ngobila.

Selon un communiqué de la Direction générale de migration (DGM) remis lundi 28 septembre à l’ACP, les voyageurs vivant dans les zones frontalières doivent produire, pour se rendre en RC, l’un des documents suivants : le passeport national en cours de validité ou la carte d’électeur ou encore le laissez-passer tenant lieu de passeport pour les mineurs.

Les détenteurs de ces documents doivent, en outre, obtenir auprès de la DGM un laissez-passer individuel pour une durée de séjour n’excédant pas 72 heures. Tandis que les voyageurs transnationaux ou ceux qui ne résident pas dans la zone frontalière avec la RC, note le même communiqué, doivent produire les documents suivants : un passeport national en cours de validité et un visa d’entrée délivré par l’ambassade de la RC auprès de la RDC.

Par ailleurs, les détenteurs des passeports diplomatiques ou de service en mission officielle bénéficieront d’un visa gratuit à obtenir aux postes frontaliers d’entrée en RC. Par contre, les voyageurs en transit par la RC bénéficieront d’un visa de transit gratuit pour l’aller et retour à obtenir aux postes frontaliers d’entrée en RC et ce, sur présentation d’un titre de voyage et d’un visa d’entrée du pays de destination.

La DGM rappelle, dans ce communiqué, que la traversée de la frontière s’effectuera aux points d’entrée officiels et aux heures fixées par les autorités compétentes de deux pays et que le passage par les pistes clandestines est prohibé et sera sévèrement sanctionné. Le communiqué invite les ressortissants de la RDC désireux de s’établir en RC, de se conformer à la législation en vigueur dans ce pays.

ACP

Laisser un commentaire

*