Share

La place de la liberté, un patrimoine culturel.

 

L’histoire de la ville de Beni Mellal est enracinée dans la nuit des temps. C’était la belle époque, celle de la protection du patrimoine culturel et de l’environnement. C’étaient des contrées édéniques  et des montagnes enneigées où la faune et la flore luxuriante faisaient valser les cœurs de romantisme.

De nos jours, la place de la liberté située à l’ancienne Médina de Beni Mellal a perdu son éclat. Ce patrimoine culturel digne de respect s’est dégradé à cause du « Modernisme » qui a complétement détruit les origines de ce trésor incomparable.

Comment peut-on faire de la place de la liberté et de l’ancienne Médina des lieux touristiques attractifs tout en participant à la protection de leur  l’environnement et  de leur  patrimoine culturel et architectural ?

L’ancienne Médina de la ville de Beni Mellal s’étend sur une superficie de 35 hectares. Et la superficie moyenne des logements, il y a quelques années, a été  de l’ordre de 90m2, ce qui donne un ratio d’occupation de plus de 13,15m2 par personne. Cette Médina est de type organique et cellulaire très dense et compacte, selon une étude faite par des professeurs de la FST de Beni Mellal avec le soutien du Centre national de Recherche scientifique et technique et de la présidence de l’Université Sultan Moulay Slimane. Notons que la première étude géologique de la région de Beni Mellal a été par J. Bourcart.

Au fil des années, La Médina de Beni Mellal s’est dégradée et les maisons menaçant ruine ont failli faire des victimes à cause des pluies et de l’existence des cavernes au-dessous des maisons. Et certaines cavités  situées dans cette zone sont relativement étendues avec un développement de tunnels de longueur variable pouvant mettre en communication plusieurs cavités entre elles.

Lorsqu’on jette un coup d’œil sur les anciennes photos de la Médina et de la place de la liberté de Beni Mellal, l’on remarque que tout était naturel, sauvage et romantique. Malheureusement, l’homme a participé à la dégradation de l’environnement et a porté atteinte au patrimoine culturel et architectural.

La place de la liberté a perdu ses titres de noblesses à cause de la réalisation d’un grand nombre de projets dits de développement par la Municipalité de Beni Mellal, l’Agence urbaine, le Ministère de l’Habitat et de l’Aménagement du territoire. Mais en vain.

Les causes de la dégradation de la place de la liberté située à l’ancienne Medina :

Avec l’accroissement de la population de la ville de Beni Mellal, la dégradation de la place de la liberté s’est accentuée ces dernières années. L’une des causes primordiales de la pollution de cette contrée est la prolifération du nombre des marchands ambulants. Malheureusement aucune mesure adéquate n’a été prise par les autorités locales pour  stopper cette fourmilière de gens qui ont semé l’anarchie totale sur cette place riche de patrimoine culturel. « Les solutions préconisées par les autorités concernées n’ont jamais été une panacée pour ce calvaire social qui encourage le commerce informel. Malgré les interventions des autorités, cette initiative laisse à beaucoup à désirer dans la mesure où le problème est inextricable même au niveau national…) a expliqué un vendeur propriétaire d’un grand magasin à Beni Mellal.

Chaque soir, la place de la liberté est envahie par une fourmilière de marchands qui laisse derrière elle de la poubelle, des déchets…

Qui plus est, la problématique de la prolifération des constructions anarchiques à la place de la liberté au sein de la Médina n’a jamais trouvé de solution. Le béton ne cesse de porter atteinte à l’environnement et accentuer la pollution. « La place de la liberté que j’ai visitée il y a plus de 30 ans a perdu son éclat. C’est un endroit historique qu’il faut protéger coûte que coûte… » a dit un touriste.

La place de la liberté est située presque au centre de l’Ancienne Médina de Beni Mellal construite sur des cavités souterraines. Ces cavités présentent des tailles et des formes variables. Elles ont une longueur moyenne de 5 m et une largeur d’environ 3 à 5,5 m selon l’étude géophysique faite par des professeurs de la FST de Beni Mellal. Dans plusieurs cas, il y a des ramifications vers différentes directions. Certaines sont très longues et étroites tandis que d’autres né dépassent pas  2 ou 3 mètres d’extension horizontale. La hauteur du libre passage varie entre 2 et 3,6 m.

Plus de 250 cavités se trouvent à la Médina de Beni Mellal. Ce qui constitue un danger qui est à l’origine des effondrements des maisons y compris la place de la liberté.

SAID FRIX  BENI MELLAL

 

.

Laisser un commentaire

WordPress spam bloqué par CleanTalk.