Share
France: la popularité de François Fillon recule après l’affaire impliquant sa femme

France: la popularité de François Fillon recule après l’affaire impliquant sa femme

France: la popularité de François Fillon recule après l’affaire impliquant sa femme
Summary:
La popularité du candidat français de la droite et du centre François Fillon recule, selon un sondage réalisé après les révélations sur des emplois présumés fictifs de son épouse.

0%

France: la popularité de François Fillon recule après l'affaire impliquant sa femme

Penelope Fillon est au coeur d’une polémique portant sur son emploi en tant que collaboratrice de son mari François.


La popularité du candidat français de la droite et du centre François Fillon recule, selon un sondage réalisé après les révélations sur des emplois présumés fictifs de son épouse.

Selon un sondage Odoxa pour France Info publié vendredi, 61% des Français ont désormais une mauvaise opinion de François Fillon et 38% une bonne opinion, soit une baisse de quatre points par rapport à un sondage Odoxa publié le 8 janvier.

Odoxa évoque par ailleurs une chute de 16 points de la popularité de l’ancien Premier ministre par rapport à un sondage Ifop-Fiducial réalisé en novembre avant le premier tour de la primaire de droite.

Une majorité le trouve « courageux »

Dans le nouveau sondage Odoxa, 83% des sympathisants de gauche et 38% des sympathisants de droite ont une mauvaise opinion de François Fillon.

Seuls 31% des sondés estiment qu’il est proche des préoccupations de Français, 32% qu’il est honnête et 39% qu’il est convaincant, une majorité d’entre eux (54%) estimant qu’il est courageux.

Interdiction souhaitée

Toujours selon la même enquête d’opinion, plus de trois Français sur quatre (76%) souhaitent le vote d’une loi interdisant désormais aux parlementaires d’embaucher des membres de leur famille comme collaborateurs.

Sur ce sujet, sympathisants de gauche et de droite sont unanimes: bien que la pratique soit légale, elle choque. 82% des sympathisants de gauche et 70% des sympathisants de droite demandent le vote d’une telle loi.

Le sondage a été réalisé le 26 janvier auprès d’un échantillon de 1012 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Début des auditions dans l’enquête

Parallèlement, les enquêteurs ont entamé vendredi les auditions destinées à déterminer si l’épouse de François Fillon a effectivement bénéficié d’emplois fictifs.

L’ex-directeur de la « Revue des deux mondes », pour laquelle aurait travaillé Penelope Fillon, s’est rendu dans les locaux de l’Office central de lutte contre les infractions financières et fiscales (OCLCIFF), à qui le Parquet national financier (PNF) a confié mercredi une enquête préliminaire. Reuters avec Agence

Laisser un commentaire