Share
La preuve contre les américains en Syrie : Al-Qaïda montre la capture des rebelles entraînés par les américains

La preuve contre les américains en Syrie : Al-Qaïda montre la capture des rebelles entraînés par les américains

 Des membres du Front al-Nosra le 26 mai 2015 à Alep, dans le nord de la Syrie | AMC/AFP/Archives | Fadi al-Halabi


La branche d’Al-Qaïda en Syrie a diffusé une vidéo dans laquelle elle affirme montrer la capture cette semaine de rebelles syriens entraînés par les Etats-Unis et accusés de « collaboration avec l’Occident ».

A la mi-juillet, au moins 54 rebelles armés et équipés par Washington sont entrés en Syrie. Ils sont le premier groupe d’insurgés se faisant appeler la Division 30 et qui, formés par les Américains, sont censés lutter contre le groupe jihadiste Etat islamique (EI) en Syrie.

Huit d’entre eux ont été kidnappés mercredi soir dans le nord de la Syrie par le Front al-Nosra, groupe jihadiste rival de l’EI mais également visé par les frappes aériennes de la coalition dirigée par Washington, selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH).

Cette information a été démentie par le ministère américain de la Défense mais Al-Nosra a ensuite revendiqué le rapt, accusant ces rebelles d’être « des agents des intérêts américains dans la région ».

La vidéo téléchargée samedi sur la chaîne d’Al-Nosra sur YouTube est intitulée « Les soldats du Front Al-Nosra lancent une opération militaire visant à empêcher l’extension du bras américain dans le nord syrien ».

Elle montre au moins cinq hommes marchant dans un champ l’un derrière l’autre, les mains derrière la tête, encadrés par un homme cagoulé et un autre armé.

Un des détenus présumés affirme devant une caméra avoir été recruté par les Américains à travers des intermédiaires pour être entraîné pendant un mois et demi dans un camp en Turquie.

Selon lui, un fusil d’assaut M-16 et une somme d’argent ont été remis à ceux qui ont été entraînés pour qu’ils aillent « combattre Al-Nosra » en Syrie.

Un homme cagoulé se présentant comme un membre d’Al-Nosra assure que le groupe jihadiste « a coupé la main de l’Occident et des Américains en Syrie » en capturant ces hommes.

« Leur collaboration avec l’Occident est claire », a-t-il dit, assurant qu’ils aidaient la coalition à frapper les positions d’Al-Nosra.

A la suite de l’enlèvement, des combattants d’Al-Qaïda ont lancé une attaque vendredi contre le siège de la Division 30 dans la province d’Alep.

Selon un nouveau bilan de l’OSDH, 25 jihadistes ont péri dans cette bataille et les frappes de la coalition sur la zone.

Les rebelles et leurs alliés, qui ont perdu sept hommes, se sont retranchés vers des zones tenues par les combattants kurdes dans cette province du nord syrien.

Laisser un commentaire

*