Share
La RD Congo suspend l’émission de son eurobond et recherche désormais des prêts concessionnels

La RD Congo suspend l’émission de son eurobond et recherche désormais des prêts concessionnels

La RD Congo suspend l’émission de son eurobond et recherche désormais des prêts concessionnels
Summary:
La République Démocratique du Congo a annulé son projet d’émettre un milliard $ d'obligations internationales en dollars et préfère désormais compter sur les appuis financiers directs des bailleurs de fonds multilatéraux pour soutenir son déficit budgétaire. La Banque Mondiale devrait apporter entre 250 millions $ et 500 millions $ et la Banque Africaine de Développement devrait apporter 100 millions $ supplémentaire, sous réserve de la revue de portefeuille par le FMI au mois de juin prochain.

0%

La RD Congo suspend l’émission de son eurobond et recherche désormais des prêts concessionnels

La République Démocratique du Congo a annulé son projet d’émettre un milliard $ d’obligations internationales en dollars et préfère désormais compter sur les appuis financiers directs des bailleurs de fonds multilatéraux pour soutenir son déficit budgétaire. La Banque Mondiale devrait apporter entre 250 millions $ et 500 millions $ et la Banque Africaine de Développement devrait apporter 100 millions $ supplémentaire, sous réserve de la revue de portefeuille par le FMI au mois de juin prochain.

Le repli des prix des matières premières a sapé les objectifs de recettes budgétaires du premier producteur africain de cuivre, et obligé le gouvernement local à réduire ses dépenses, mais ce dernier connaîtra encore un déficit de près de 96 millions $, a fait savoir Vincent Ngonga Nzinga le Secrétaire Général Adjoint des services du Premier ministre congolais.

Le gouvernement Matata Ponyo avait annoncé en 2015 l’émission d’un prochain eurobond pour cette année 2016. Mais les conditions du marché international de la dette et l’expérience des taux élevés offerts à des pays comme le Cameroun (9,75%) et l’Angola (9,5%) ont découragé plusieurs pays africains à recourir à ce financement. Depuis le début de l’année 2016, seule l’Afrique du sud s’est essayée sur ce terrain. Le Sénégal est annoncé sur ce marché mais pour un montant indéterminé. ECOFIN

Laisser un commentaire

*