Share
La RDC va contribuer à la croissance démographique mondiale, selon l’ONU avec 130 millions d’habitants

La RDC va contribuer à la croissance démographique mondiale, selon l’ONU avec 130 millions d’habitants

La République démocratique du Congo (RDC) sera l’un des neuf pays au monde contributeurs de la moitié de la croissance de la population mondiale au cours des 35 prochaines années avec plus de 130 millions d’habitants, indique un rapport  du Département des affaires économiques et sociales de l’ONU (DAES), remis mercredi 5 août à l’ACP.

La population mondiale, estimée actuellement à 7,3 milliards, devrait atteindre les 8,5 milliards de personnes d’ici à 2030, indique le rapport, reprenant une étude intitulée « World population prospects : the 2013 révision [Perspectives démographiques mondiales : révision 2015] », l’Inde devrait dépasser la Chine en tant que pays le plus peuplé de la planète d’ici sept ans et le Nigéria pourrait détrôner les Etats-Unis au troisième rang d’ici 35 ans.

Le rapport révèle également qu’entre 2015 et 2050, la moitié de la croissance de la population mondiale devrait être attribuée à neuf pays : la RDC, l’Inde, le Nigéria, le Pakistan, l’Ethiopie, la Tanzanie, les Etats-Unis, l’Indonésie et l’Ouganda. « Comprendre les changements démographiques qui sont susceptibles de se dérouler dans les prochaines années, ainsi que les défis et les opportunités qu’ils présentent pour la réalisation du développement durable est capital dans le but de concevoir et de mettre en œuvre le nouveau programme de développement », a déclaré le secrétaire général adjoint de l’ONU pour les affaires économiques et sociales, Wu Hongbo, dont le département a produit le rapport.

Par ailleurs, «  la concentration de la croissance de la population mondiale dans les pays les plus pauvres présente un ensemble de défis et rend plus difficile la lutte contre la pauvreté et l’inégalité, l’éradication de la faim et de la malnutrition et l’amélioration de la scolarisation et des systèmes de santé,  tous essentiels à la réussite du nouveau programme de développement durable », a déclaré pour sa part le directeur de la division de la population de l’ONU, John Wilmoth.

Parallèlement à ces prévisions de croissance, un vieillissement important de la population est attendu au cours de prochaines décennies dans la plupart des régions du monde, à commencer par l’Europe où 34% de la population devrait être âgée de plus de 60 ans d’ici 2050.

Le rapport indique aussi que la RDC a fait des améliorations  dans les domaines de  l’éducation, de la santé et de la réduction de la pauvreté.

ACP

Laisser un commentaire