Share
La répression sur l’opposition au Kenya : la soeur de l’opposant Raila Odinga inculpée pour “incitation à la violence”

La répression sur l’opposition au Kenya : la soeur de l’opposant Raila Odinga inculpée pour “incitation à la violence”

Ruth Odinga, la soeur de l’opposant kényan Raila Odinga, dans le viseur de la justice. Ce lundi, le parquet a ordonné l’arrestation et l’inculpation immédiate de l’ancienne vice-gouverneure de l‘État de Kisumu pour “incitation à la violence”. Des accusations qu’elle partage avec Fred Outa, un sénateur de l’opposition. 

La répression sur l’opposition au Kenya : la soeur de l’opposant Raila Odinga inculpée pour “incitation à la violence”
Summary:
Ruth Odinga, la soeur de l’opposant kényan Raila Odinga, dans le viseur de la justice. Ce lundi, le parquet a ordonné l’arrestation et l’inculpation immédiate de l’ancienne vice-gouverneure de l‘État de Kisumu pour “incitation à la violence”. Des accusations qu’elle partage avec Fred Outa, un sénateur de l’opposition. 

0%

La répression sur l'opposition au Kenya : la soeur de l'opposant Raila Odinga inculpée pour "incitation à la violence"

User Rating: 0 (0 votes)

Ruth Odinga, la soeur de l’opposant kényan Raila Odinga, dans le viseur de la justice. Ce lundi, le parquet a ordonné l’arrestation et l’inculpation immédiate de l’ancienne vice-gouverneure de l‘État de Kisumu pour “incitation à la violence”. Des accusations qu’elle partage avec Fred Outa, un sénateur de l’opposition.

Les deux politiciens sont notamment accusés par les procureurs kényans d’avoir conduit une marche dans le comté de Kisumu, la semaine dernière, qui visait à déstabiliser une réunion de la Commission électorale.

Les partisans de la NASA qui prenaient part à cette manifestation auraient vandalisé les locaux de la Commission électorale locale alors que les commissaires électoraux y étaient en formation, selon un rapport de la Direction des enquêtes criminelles (bureau de Kisumu) adressé au procureur de la République.

Au Kenya, l’horizon s’assombrit à mesure qu’approche la présidentielle du 26 octobre. Raila Odinga, le ténor de l’opposition, a refusé de participer à ces joutes reprogrammées par la Cour suprême, pointant des disparités et des irrégularités, du reste au sein de la Commission électorale.

Laisser un commentaire