Share
La route vers la Maison Blanche : Donald Trump gagne une primaire de plus à Washington

La route vers la Maison Blanche : Donald Trump gagne une primaire de plus à Washington

La route vers la Maison Blanche : Donald Trump gagne une primaire de plus à Washington
Summary:
Formalité sur la route de l'investiture, l'homme d'affaires Donald Trump a remporté mardi la primaire républicaine de l'État de Washington, se rapprochant de la majorité de délégués requise pour devenir officiellement le candidat du parti à la présidentielle de novembre.

0%

La route vers la Maison Blanche : Donald Trump gagne une primaire de plus à Washington

Donald Trump est sans concurrent depuis trois semaines et son investiture est acquise, mais les primaires se poursuivent jusqu’au 7 juin.PHOTO REUTERS

Formalité sur la route de l’investiture, l’homme d’affaires Donald Trump a remporté mardi la primaire républicaine de l’État de Washington, se rapprochant de la majorité de délégués requise pour devenir officiellement le candidat du parti à la présidentielle de novembre.

Les chaînes NBC et CNN l’ont déclaré vainqueur dans la soirée. Selon des résultats partiels portant sur 67% des bureaux de vote, Donald Trump a remporté 76% des voix dans cet État du nord-ouest des États-Unis, dans un scrutin par correspondance où figuraient également les noms de trois de ses ex-rivaux.

Au même moment, à Albuquerque, au Nouveau-Mexique, des incidents ont eu lieu à l’extérieur d’un meeting du candidat républicain. Des personnes masquées ont été filmées en train de lancer des projectiles. Selon les forces de l’ordre, des pierres et des bouteilles ont été lancées contre la police montée. Le service de police a indiqué sur Twitter avoir procédé à des interpellations plus tôt à l’intérieur de la réunion publique.

Le candidat républicain est en fait sans concurrent depuis trois semaines et son investiture est acquise, mais les primaires se poursuivent jusqu’au 7 juin, sans grand enjeu, dans les quelques États n’ayant pas encore voté.

Ted Cruz et John Kasich s’étant retirés de la course des primaires après l’impression des bulletins de vote dans l’État de Washington, leurs noms y figuraient encore. Ils obtiennent chacun environ 10% des voix. Un troisième ex-rival, Ben Carson, a jeté l’éponge en mars mais n’avait pas officiellement demandé le retrait de son nom aux autorités électorales locales.

Washington attribue 44 délégués. Avant mardi, Donald Trump en avait 1189, sur les 1237 requis pour l’investiture automatique, selon l’estimation de CNN. Le milliardaire atteindra cette barre fatidique le 7 juin, quand la Californie et quatre autres États voteront.

Chez les démocrates, Hillary Clinton devrait vraisemblablement décrocher l’investiture le 7 juin, bien que son rival Bernie Sanders poursuive activement sa campagne, rassemblant des dizaines de milliers de partisans dans ses meetings, notamment en Californie cette semaine.

La convention d’investiture des républicains aura lieu à Cleveland du 18 au 21 juillet. Les démocrates désigneront leur candidat la semaine suivante à Philadelphie.

Le parti démocrate de l’État de Washington avait organisé des «caucus» le 26 mars en lieu et place de la primaire. Bernie Sanders avait alors facilement gagné.

Laisser un commentaire

*