Share
La stratégie nationale de la DGSN…

La stratégie nationale de la DGSN…

Au Maroc, la DGSN ( La Direction générale de la sûreté nationale ) ne ménage aucun effort pour lutter contre le crime , l’agression, les trafiquants des boissons alcoolisées, les drogues…La stratégie nationale adoptée depuis belle lurette a porté ses fruits.

A Beni Mellal par exemple et après l’anarchie qu’a connue Ain Asserdoune, la préfecture de police de Beni Mellal (le 5ème arrondissement de police, les BMM, la police judiciaire, les autorités locales)  a  récemment mené une campagne de ratissage unique en en son genre à Ain Asserdoune. 15 suspects  accusés de fraude, d’ivresse publique et de consommation de drogue…ont été arrêtés (garde à vue). 30 autres personnes ont été conduites au service de permanence pour identification.

Le 5ème Arrondissement de police de Beni Mellal, les BMM, la police judiciaire et les autorités locales ont donc été à la hauteur des aspirations des citoyens dans la mesure où un grand nombre de suspects est tombé dans les mails du filet .Mettre tout ce beau monde hors état de nuire afin de protéger les citoyens et leurs biens est l’objectif noble que s’assigne le sacrifice de la préfecture de police de Beni Mellal.

Avant, la source d’Ain Asserdoune était le théâtre  d’une anarchie qui a semé la terreur au sein des visiteurs et des touristes qui arrivent de toutes les régions du Maroc pour passer des moments inoubliables à Ain Asserdoune. Malheureusement, « certains criminels assoiffés de gains » recourent à la violence, à l’agression à l’arme blanche afin de soutirer de l’argent à leurs innocentes victimes. Qui plus est, un autre suspect oblige ses victimes à payer une somme d’argent pour remplir un verre d’eau. Et sans parler de ceux qui  préparent des tagines dans le dessein de les vendre à des prix inimaginables. Ce genre d’escroquerie est passible de poursuites judiciaires.

Personne n’est contre ce genre de commerce. Mais il faut bien l’organiser  et sanctionner sévèrement ceux et celles qui trompent des gens innocents pour voler leur argent.

Ainsi, nous rendons un vibrant hommage à tous les services de police de la préfecture de police de Beni Mellal, au 5ème arrondissement de police et à son Chef, aux BMM, à la police judiciaire et aux autorités locales qui ne ménagent aucun effort en vue de lutter contre le crime, la consommation  des drogues, l’agression, le vol… Ce coup de filet mérite vraiment d’être applaudi.

 

Et dans le cadre des campagnes de ratissage  menées par la préfecture de police de Beni Mellal ,depuis le  début du mois d’ aout 2016 ,en vue de lutter contre le crime, l’agression , les drogues…, des initiatives louables ont été concrétisées : 582 personnes  sont  arrêtées dont 171 ont été l’objet de mandat d’arrêt sur  le plan local et national  car elles sont impliquées dans des crimes, des délits…

Au niveau des accidents de la circulations et des contraventions, les services de police concernés ont procédé au retrait de 461 permis de conduire au moment où le nombre d’infractions juridiques enregistrées au cours de la première moitié du mois en cours  a été de 1386. En outre, le nombre de voitures mises en fourrière municipale  a été de 121 voitures. Et 915 procès-verbaux ont été  présentés devant les tribunaux pour non-respect du code de la route en vigueur ou pour des infractions commises dans le domaine de la circulation routière en général.

SAID FRIX

BENI MELLAL

MAROC

Laisser un commentaire