Share
La supériorité militaire Occidentale “contestée” par la supériorité technologique militaire de la Chine

La supériorité militaire Occidentale “contestée” par la supériorité technologique militaire de la Chine

La supériorité militaire Occidentale “contestée” par la supériorité technologique militaire de la Chine
Summary:
Dans certains domaines militaires, la Chine s'oriente "vers une quasi-parité avec l'Occident", selon le rapport annuel de l'Institut international pour les études stratégiques (IISS) publié mardi. "La supériorité technologique militaire de l'Occident, qui était considérée comme acquise, est de plus en plus contestée", a souligné le directeur de l'IISS, John Chipman, en présentant ce rapport annuel, référence en matière d'équilibre des forces armées dans le monde.

0%

La supériorité technologique militaire de l'Occident "contestée" par la Chine

Dans certains domaines militaires, la Chine s’oriente “vers une quasi-parité avec l’Occident”, selon le rapport annuel de l’Institut international pour les études stratégiques (IISS) publié mardi.

“La supériorité technologique militaire de l’Occident, qui était considérée comme acquise, est de plus en plus contestée”, a souligné le directeur de l’IISS, John Chipman, en présentant ce rapport annuel, référence en matière d’équilibre des forces armées dans le monde.

Avec 145 milliards de dollars en 2016, la Chine a grossi son budget de la défense. C’est toujours très loin de celui des Etats-Unis (604,5 milliards), mais nettement devant la Russie (3e budget mondial avec 58,9 milliards), l’Arabie Saoudite (56,9), le Royaume-Uni (52,5) ou la France (47,2).

“Menace russe”

Pour les pays de l’Europe de l’Est et du Nord, la Russie reste toutefois “la principale source d’inquiétude”, relève l’IISS, alors que Moscou continue à renouveler ses systèmes d’armement.

“La poursuite de cet effort dépendra cependant de la capacité de la Russie à financer des programmes de recherche et de développement qui coûtent cher”, estime le cercle de réflexion britannique.

 

Les Etats-Unis mécontents des dépenses de l’Otan

Les pays européens de l’Otan et le Canada ont augmenté leurs dépenses de défense de 3,8% l’an dernier, soit de 10 milliards de dollars, a annoncé mardi le secrétaire général de l’alliance atlantique, mais la plupart de ses membres sont encore loin de consacrer à la défense autant que le souhaiterait Washington.
L’annexion de la Crimée par la Russie en 2014 a donné un nouvel élan à l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord après des années de réduction des budgets militaires. Mais dans son rapport, l’IISS note que parmi les pays européens de l’Otan, seules la Grèce et l’Estonie ont consacré l’an dernier à leur défense 2% de leur produit intérieur brut (PIB), soit l’objectif fixé par l’organisation.

La faiblesse relative des budgets de défense en Europe est régulièrement critiquée par les Etats-Unis, qui assurent à eux seuls 70% des ressources de l’alliance. Le nouveau président étasunien, Donald Trump, a déjà affiché sa volonté de corriger une situation qu’il juge “très injuste”. Avec agence

Laisser un commentaire