Share
La télé rend fou: une ado inspirée de Slenderman écope de 25 ans d’internement

La télé rend fou: une ado inspirée de Slenderman écope de 25 ans d’internement

L’une des deux adolescentes accusées d’avoir poignardé une camarade en 2014 pour satisfaire une soi-disant créature maléfique sur internet a été internée jeudi dans un hôpital psychiatrique pour une durée de 25 ans.

La télé rend fou: une ado inspirée de Slenderman écope de 25 ans d’internement
Summary:
L'une des deux adolescentes accusées d'avoir poignardé une camarade en 2014 pour satisfaire une soi-disant créature maléfique sur internet a été internée jeudi dans un hôpital psychiatrique pour une durée de 25 ans.

0%

La télé rend fou: une ado inspirée de Slenderman écope de 25 ans d'internement

User Rating: 0 (0 votes)

L’une des deux adolescentes accusées d’avoir poignardé une camarade en 2014 pour satisfaire une soi-disant créature maléfique sur internet a été internée jeudi dans un hôpital psychiatrique pour une durée de 25 ans.

Anissa Weier et Morgan Geyser, âgées de 12 ans à l’époque, avaient poignardé à 19 reprises Payton Leutner dans un bois de Waukesha, située à environ 40 km de Milwaukee. La victime, également âgée de 12 ans, avait été laissée pour morte avant d’être découverte par un cycliste qui avait appelé les secours.

Un juge du Wisconsin a condamné Anissa Weier à 25 ans d’internement dans un hôpital psychiatrique. Elle avait plaidé coupable en août.

La jeune femme devra être internée jusqu’à l’âge de 37 ans, mais elle pourra bénéficier d’une libération anticipée, sous surveillance judiciaire, si les médecins l’autorisent.

«Je veux que tout le monde sache que j’assume ma responsabilité», a déclaré Anissa Weier au juge avant l’annonce de la sentence. «Je ferai tout ce que je dois faire pour m’assurer que je ne souffre plus d’illusions, et je veux que tout le monde sache que je regrette profondément ce qui s’est passé ce jour-là», a-t-elle ajouté.

Les deux pré-adolescentes fréquentaient le site internet Creepypasta qui recense des histoires d’épouvante. Selon l’accusation, elles avaient voulu tuer pour satisfaire un personnage virtuel appelé Slenderman, kidnappeur d’enfants selon sa légende, craignant qu’il ne s’en prenne à leurs familles si elles ne passaient pas à l’acte.

Le fait divers avait inspiré le documentaire Beware the Slenderman  diffusé en 2016 sur la chaîne HBO.

Laisser un commentaire