Share
L’Afrique noire se vide de ses enfants: les gardes côtes tunisiens, sauvent 91 migrants irréguliers près des îles Kerkennah

L’Afrique noire se vide de ses enfants: les gardes côtes tunisiens, sauvent 91 migrants irréguliers près des îles Kerkennah

Des unités de la Garde nationale maritime tunisienne ont secouru jeudi 91 migrants irréguliers dont l’embarcation a pris l’eau à cinq miles des îles Kerkennah, dans le sud tunisien alors qu’ils tentaient de franchir illégalement les frontières maritimes en direction du littoral italien, a annoncé le ministère de l’intérieur dans un communiqué.

L’Afrique noire se vide de ses enfants: les gardes côtes tunisiens, sauvent 91 migrants irréguliers près des îles Kerkennah
Summary:
Des unités de la Garde nationale maritime tunisienne ont secouru jeudi 91 migrants irréguliers dont l'embarcation a pris l'eau à cinq miles des îles Kerkennah, dans le sud tunisien alors qu'ils tentaient de franchir illégalement les frontières maritimes en direction du littoral italien, a annoncé le ministère de l'intérieur dans un communiqué.

0%

L'Afrique noire se vide de ses enfants: les gardes côtes tunisiens, sauvent 91 migrants irréguliers près des îles Kerkennah

User Rating: 0 (0 votes)

Des unités de la Garde nationale maritime tunisienne ont secouru jeudi 91 migrants irréguliers dont l’embarcation a pris l’eau à cinq miles des îles Kerkennah, dans le sud tunisien alors qu’ils tentaient de franchir illégalement les frontières maritimes en direction du littoral italien, a annoncé le ministère de l’intérieur dans un communiqué.

Selon le communiqué dont l’agence Anadolu a eu copie, les migrants étaient tous des Tunisiens dont l’âge varie de 15 à 40 ans.

Ils ont été transférés à Sfax, chef-lieu de la région, à bord de deux canots rapide de la Garde nationale et de la marine.

Le parquet a ordonné de prendre les mesures légales à leur endroit, ajoute le communiqué sans plus de précisions.

Le nombre de migrants interceptés par les garde-côtes tunisiens a été multiplié par 8 en 2 ans selon le Forum tunisien des droits économiques et sociaux (FTDES).

En 2017, 195 tentatives d’émigration clandestine vers l’Italie depuis les côtes tunisiennes ont été stoppées par les gardes côtes tunisiens, dont 38% interceptées dans le gouvernorat de Sfax, 16% à Nabeul et 12% à Bizerte.

Laisser un commentaire