Share
L’Afrique se développe : La capacité d’hébergement du secteur hôtelier africain a progressé de 30% en 2015

L’Afrique se développe : La capacité d’hébergement du secteur hôtelier africain a progressé de 30% en 2015

L’Afrique se développe : La capacité d’hébergement du secteur hôtelier africain a progressé de 30% en 2015
Summary:
Selon le rapport annuel sur le développement des chaînes hôtelières, publié par la W Hospitality Group Hôtel, les hôtels africains (au nombre de 365) ont enregistré une hausse de leur capacité d'hébergement qui est passée à 64 000 chambres. Une progression de plus de 30 % par rapport à 2015.

0%

L'Afrique se développe : La capacité d’hébergement du secteur hôtelier africain a progressé de 30% en 2015

Selon le rapport annuel sur le développement des chaînes hôtelières, publié par la W Hospitality Group Hôtel, les hôtels africains (au nombre de 365) ont enregistré une hausse de leur capacité d’hébergement qui est passée à 64 000 chambres. Une progression de plus de 30 % par rapport à 2015.

Cette tendance est portée par une croissance particulièrement forte du nombre de chambres d’hôtels en Afrique subsaharienne où elle était de 42 % en 2015 contre, à peine, 7,5 % pour l’Afrique du Nord. Symbole de cet essor, l’Angola, jusque-là en dehors du Top 10, se classe désormais 2ème, en raison d’un important contrat signé en juillet dernier par AAA Activos LDA, avec le géant hôtelier français AccorHotels, pour la construction de 50 hôtels d’une capacité d’environ 6 200 chambres.

« Notre rapport montre clairement que les investisseurs sont confiants quant à l’avenir de l’industrie hôtelière sur le continent. Même plombés par les faibles cours des matières premières, les problèmes de taux de change, les challenges politiques et la faiblesse des infrastructures, l’Afrique demeure résiliente », analyse le directeur général de W Hospitality Group Trevor Ward.

Cette croissance est d’autant plus significative que, sur le rapport inaugural en 2009, figuraient 19 chaînes d’hôtels internationaux et régionaux soit 144 hôtels pour une capacité de 30 000 chambres.

De quoi augurer de belles perspectives pour un secteur porté par un continent qui « progresse continuellement », selon les termes de Matthew Weihs, directeur exécutif de Bench Events pour qui « le continent demeure le plus attractif, tant pour les affaires que pour le capital-investissement. Il est prisé pour sa demande sans cesse croissante et ses services d’hospitalité ». Ecofin

Laisser un commentaire