Share
L’Angola transmet son expérience de résolution de conflits à l’UA 

L’Angola transmet son expérience de résolution de conflits à l’UA 

L’Angola transmet son expérience de résolution de conflits à l’UA 
Summary:
L'Angola cherche à transmettre son expérience dans la résolution des conflits à l'Union africaine (UA) et sur la scène internationale, a déclaré mardi le directeur pour l'Afrique, Moyen-Orient et les organisations régionales du ministère des Relations extérieures.

0%

L'Angola transmet son expérience de résolution de conflits à l'UA 

JOAQUIM DO ESPÍRITO SANTOS, DIRECTEUR POUR L’AFRIQUE, MOYEN-ORIENT ET LES ORGANISATIONS RÉGIONALES DU MINISTÈRE DES RELATIONS EXTÉRIEURESPHOTO: ANTONIO ESCRIVAO

L’Angola cherche à transmettre son expérience dans la résolution des conflits à l’Union africaine (UA) et sur la scène internationale, a déclaré mardi le directeur pour l’Afrique, Moyen-Orient et les organisations régionales du ministère des Relations extérieures.

S’adressant à l’Angop à propos de la Journée de l’Afrique (25 mai), l’ambassadeur Joaquim do Espírito Santo a dit que l’Angola, compte tenu de son parcours et de la longue période de guerre que le pays a vécu, il a accumulé de l’expérience dans la gestion des conflits.

« Cette mesure prise par le Gouvernement angolais est bénéfique pour le processus de résolution des conflits en Afrique, avec un accent particulier sur le Comité de la défense et de la sécurité de l’Union africaine, » a-t-il souligné.

L’ambassadeur Joaquim Espírito Santo a précisé que, à la suite de la diplomatie préventive menée par les autorités angolaises, l’Union africaine a décidé de mettre en place une force spéciale d’alerte.

Il a expliqué que la création de cette force devrait respecter certaines étapes, telles que la création, dans cours délai, d’un embryon qui aiderait à prévenir les conflits avec le pouvoir de persuasion qui sera dirigé par un commandant angolais.

« En raison de l’expérience acquise dans la gestion de son conflit interne, l’Angola est le pays le mieux adapté pour mener cette mission », a-t-il dit.

L’Union africaine compte 54 pays qui apportent leur contribution à la paix et à la sécurité du continent. Angop

Laisser un commentaire

*