Share
L’armée syrienne a libéré 50 localités dans la province d’Alep

L’armée syrienne a libéré 50 localités dans la province d’Alep

L’armée syrienne a libéré 50 localités dans le sud-est de la province d’Alep. Les locaux sont en train de rentrer chez eux.

L’armée syrienne a libéré 50 localités dans la province d’Alep avec le soutien des milices, rapporte un représentant de l’unité « Les faucons du désert ».

« Hier, l’armée a avancé dans la direction de la province d’Idleb. Près de 120 kilomètres carrés où se trouvent 50 villages ont été libérés. Les habitants des villages commencent à rentrer chez eux », a raconté le représentant des milices.

L’offensive dans la province d’Idleb, complétement envahie par les terroristes, se poursuit au nord de la province de Hama.

Auparavant, l’armée syrienne a occupé plusieurs points dominants sur les hauteurs du nord du pays, à la frontière de la Turquie.Parallèlement, elle continue l’offensive près de la ville de Kuneitra dans la région du Plateau du Golan, dans le sud-ouest du pays, à la frontière avec Israël. Les forces militaires syriennes ont infligé de grandes pertes aux djihadistes tant en termes de matériel militaire que de combattants.

La troupe des « Faucons du désert » a été formée au début de la crise syrienne, il y a quatre ans, par un officier de l’armée syrienne du nom de Mohammad Jaber. La troupe compte de 4.000 à 5.000 combattants de toutes les confessions et de toutes les provinces de la Syrie.

La plupart des combattants de cette troupe ont été déployés dans le nord de la province de Homs, dans la région de la ville de Palmyre. Après que les djihadistes de l’EI se sont emparés de la ville, une partie des « Faucons du désert » a été disloquée dans le nord de la province de Lattaquié. Toutes les activités des milices sont contrôlées par l’armée syrienne.

SPUTNIK

Laisser un commentaire